Actualités de la sécurité

Votre maison connectée est-elle sécurisée ?

Luis Corrons, 22 avril 2019

Voyez comment vos appareils intelligents et votre Wi-Fi sont vulnérables face aux piratages. Découvrez trois méthodes faciles pour sécuriser votre réseau domestique.

Ces dix dernières années, notre environnement informatique domestique a gagné en complexité. Dans le passé, vous n’aviez probablement qu'un ordinateur portable et un routeur Wi-Fi, mais aujourd'hui, le nombre d'appareils connectés a explosé. Téléphones portables, tablettes, interphones bébé, périphériques de streaming, caméras de surveillance, téléviseurs intelligents, enceintes intelligentes et éclairages intelligents sont tous monnaie courante dans une maison intelligente moderne.

Et tandis que l'essor des maisons intelligentes nous a donné accès à de nouvelles capacités qui étaient inimaginables dans le passé, il représente également un considérable problème de sécurité. Les pirates disposent à présent de nombreux points d'accès à votre réseau et à vos données. Si chaque appareil que vous possédez a peu de chance d'être piraté, la probabilité cumulée de vous faire un jour pirater augmente avec chacun de vos appareils.

Chez Avast, nous pouvons analyser les faiblesses d'un réseau Wi-Fi en utilisant notre produit Avast Wi-Fi Inspector. Avec la permission de nos utilisateurs, nous avons analysé 16 millions de réseaux Wi-Fi domestiques dans le monde, pour connaitre la vulnérabilité des appareils intelligents, et quels pays ont le taux de vulnérabilité le plus (ou le moins) élevé. Pour pouvoir établir un rapport mondial sur les maisons intelligentes, nous nous sommes concentrés sur 21 pays en Amérique du Nord et du Sud, Europe et Asie-Pacifique (les données datent de septembre 2018).

Globalement, nous avons constaté que 40,8 % des ménages ont au moins un appareil intelligent vulnérable dans leur réseau. Parmi ces pays, nous nous sommes intéressés de près à l'Inde, pays ayant le taux de vulnérabilité le plus élevé, où 52,4 % des ménages ont un appareil vulnérable dans leur réseau. L'Allemagne est le pays dont les réseaux domestiques sont les plus sûrs, avec un taux de vulnérabilité de 16,7 %. De tous les appareils intelligents examinés, les appareils de stockage connectés (disques durs intelligents) ont le taux de vulnérabilité le plus élevé (34,1 %) et les consoles de jeux, le taux le plus faible (0,1 %).

Avant de nous plonger dans les résultats, prenons le temps de nous pencher sur l'ensemble de données et sur la méthodologie. Les résultats proviennent de 16 millions de ménages anonymes dans 21 pays, qui ont donné leur accord à l'inspection de leur réseau. Dans cet article, nous nous intéressons à la vulnérabilité des appareils intelligents, donc nous excluons les ordinateurs, les smartphones et les routeurs, afin de nous focaliser sur les appareils émergents de l’IoT, l'internet des objets.

40,8 %

Pour commencer, au niveau mondial, 40,8 % des ménages ont au minimum un appareil vulnérable.

Que signifie, pour un appareil, le fait d'être vulnérable ? Il existe deux types principaux de vulnérabilités. Tout d'abord, un appareil pourrait être "non patché", c'est à dire qu'il n'a pas bénéficié d'une mise à jour qui résout un problème de sécurité connu. Deuxièmement, il pourrait simplement avoir un mot de passe trop faible. L'utilisateur n'a peut-être pas changé le mot de passe par défaut, il réutilise peut-être le même mot de passe sur tous ses appareils, ou il peut avoir choisi un mot de passe trop simple à déchiffrer.

Le graphique suivant montre à quel point ces deux vulnérabilités sont répandues :

the-most-common-source-of-vulnerability-is-weak-credentials

Visiblement, les mots de passe faibles occasionnent deux fois plus de vulnérabilités que les appareils non patchés ! Détectées par nos analyses, 31,4 % des vulnérabilités sont dues à des appareils non patchés, tandis que les mots de passe faibles sont responsables de 69,2 % des problèmes de vulnérabilité (Remarque : La somme de ces chiffres équivaut à plus de 100 % car certains appareils cumulent les deux problèmes).

Avant de vous débarrasser de tous vos appareils intelligents, il vaudrait mieux envisager deux ou trois choses : Tout d'abord, habituez-vous à générer de bons mots de passe car ils vous aideront à vous protéger des pirates informatiques. Ensuite, le taux de vulnérabilité de la plupart des appareils est relativement bas, mais beaucoup de gens possèdent de nombreux appareils, donc il existe de nombreux points d'entrée permettant aux pirates de compromettre le réseau d’une maison intelligente.

Selon l'appareil, le taux de vulnérabilité peut être très bas ...ou très élevé. Le graphique suivant montre le pourcentage des catégories d'appareils courants qui présentent des vulnérabilités.

the-most-and-least-vulnerable-smart-devices

De manière significative, les appareils de stockage connectés ont les taux de vulnérabilité les plus élevés parmi les appareils de la maison intelligente, avec 34,1 % d'entre eux présentant un risque de piratage. Les trois catégories d'appareils les plus vulnérables sont donc les appareils de stockage connectés, les nœuds de réseau (les extensions Wi-Fi, les interrupteurs, les concentrateurs, etc.) et les caméras de sécurité. D'un autre côté, les consoles de jeux ont le taux de vulnérabilité le plus faible de 0,1 %, suivi des tablettes et des téléviseurs intelligents.


Les 16 millions de réseaux domestiques que nous avons analysés étaient répartis sur 21 pays différents. Avec plusieurs centaines de milliers points de données par pays, nous avons examiné quels pays avaient les utilisateurs ayant les réseaux les plus (et les moins) sûrs.

Le graphique ci-dessous montre les cinq pays ayant les réseaux Wi-Fi les plus vulnérables dans la première colonne, puis les cinq pays ayant les réseaux les plus sûrs.

the-countries-with-the-most-and-least-vulnerable-smart-home-networks

De tous ces pays, l’Inde est celui dont les utilisateurs sont les plus vulnérables, avec 52,4 % des réseaux offrant une faille exploitable. D'après le Rapport Avast sur la sécurité des maisons intelligentes, 45,6 % des vulnérabilités des réseaux indiens sont dues aux caméras de sécurité, suivies des imprimantes avec 29,9 %.

Sur les pays que nous avons examinés, l'Allemagne a les réseaux domestiques les plus sûrs avec un taux de vulnérabilité de 16,7 %, près de trois fois moins qu'en Inde. En Allemagne, les problèmes de sécurité sont beaucoup plus rares, mais lorsqu’ils se produisent, les nœuds de réseau (p. ex. : les concentrateurs, les interrupteurs ou les extensions Wi-Fi) sont responsables dans 31,2 % des cas. La Corée du Sud occupe la seconde place des réseaux les plus sûrs, suivie du Portugal.

Où votre pays se classe-t-il sur l'échelle de la sécurité des réseaux de maisons intelligentes ? Le graphique suivant montre les 21 pays de notre rapport, classés du plus vulnérable au plus sûr.

the-countries-ranked-by-vulnerability-rate-of-smart-home-networks

Les États-Unis se classent au centre de la sélection, à la 11e place des pays les moins sûrs en termes de réseaux domestiques. Aux États-Unis, 35,2 % des réseaux Wi-Fi personnels ont un appareil qui soit n’est pas patché, soit possède des identifiants faibles, ce qui est légèrement mieux que la moyenne mondiale de 40,8 %. Ce sont les imprimantes qui représentent 43,8 % des vulnérabilités détectées aux États-Unis. Les imprimantes intelligentes sont relativement courantes dans les ménages américains, et ont un taux de vulnérabilité important de 7,5 %.

Conclusion

La sécurité de votre maison intelligente est seulement aussi bonne que le plus vulnérable de vos appareils. Selon la manière dont votre réseau est configuré, les pirates peuvent obtenir l'accès à un appareil et l'utiliser pour accéder aux autres. Cela ne représente aucunement un défi insurmontable pour les pirates puisque de nombreux appareils sont connus pour avoir des failles de sécurité, et les utilisateurs sont parfois négligents quant aux mises à jour de leurs appareils. De plus, le fait d'utiliser des mots de passe faibles, ou de les réutiliser sur différents appareils, signifie que les pirates peuvent parfois déchiffrer votre mot de passe.

Dans le monde, 40,8 % des réseaux domestiques ont au minimum une vulnérabilité. Les utilisateurs allemands ont les réseaux les plus sûrs, tandis que les résidents de l'Inde ont les taux de vulnérabilités les plus élevés. Les appareils de stockage connectés, les nœuds de réseau, les caméras de sécurité, les enregistreurs numériques et les imprimantes ont tous des taux de vulnérabilité importants. Par ailleurs, les problèmes de sécurité sont rares en ce qui concerne les téléviseurs et les consoles de jeux.

Tandis que les problèmes de sécurité deviennent de plus en plus fréquents avec l'essor des appareils intelligents, rappelez-vous ceci : une solide gestion de vos mots de passe et une mise à jour régulière des logiciels de vos appareils à la version la plus récente, et votre réseau domestique restera longtemps hors de portée des pirates.


Avast est le leader mondial de la cybersécurité, protégeant des centaines de millions d’utilisateurs dans le monde entier. Protégez tous vos appareils avec notre antivirus gratuit primé.

Apprenez-en davantage sur les produits qui protègent votre vie numérique sur avast.com. Obtenez toutes les dernières nouvelles sur les cybermenaces d’aujourd’hui et comment les vaincre sur blog.avast.com.

Merci d’utiliser Avast Antivirus et de nous recommander à vos amis et votre famille. Pour toutes les dernières actualités, pensez à nous suivre sur Facebook et Twitter.