Actualités de la sécurité

Les smartphones tuent les jeunes pendant leur sommeil

Lisandro Carmona de Souza, 4 octobre 2019

Actualités : des explosions et des courts-circuits de téléphones portables tuent des adolescents, WhatsApp bloque 1,5 million de comptes au Brésil, Mega et Pirate Bay deviennent des cibles dans la lutte contre le piratage.

La victime la plus récente s'appelait Alua Abzalbek, 14 ans. Elle vivait à Bastobe, au Kazakhstan. Elle s'est endormie en écoutant de la musique avec l'appareil sous son oreiller tout en le rechargeant. L'appareil a surchauffé, explosé et tué l'adolescente. La marque et le modèle du smartphone n'ont pas encore été dévoilés.

NINTCHDBPICT000526686048

NINTCHDBPICT000526686080

Images.  The Sun

Dans une autre tragédie cette semaine, Sastra Mo-in, un Thaïlandais de 25 ans, est décédé électrocuté après s'être endormi en jouant à des jeux en ligne. Un des appareils était connecté à la prise ; une surcharge sur les câbles ou dans la prise a probablement causé le court-circuit.  

19201278-7528571-image-a-23_1570016229947

Un joueur de jeux vidéo est électrocuté par son smartphone en cours de charge. Photo : Viral Press (Online Mail)

Nous donnons régulièrement des conseils pour éviter les accidents avec les smartphones. Aidez-nous à former et à sensibiliser les utilisateurs, notamment les enfants et les personnes âgées :

  • Ne dormez jamais avec votre téléphone portable sous les draps ou les oreillers.
  • N'utilisez jamais de casque lorsque vous rechargez le téléphone.
  • N'utilisez jamais de prises, de câbles et de chargeurs de mauvaise qualité.
  • Ne rechargez jamais votre téléphone dans la salle de bain et ne l'utilisez jamais dans la baignoire.

WhatsApp a supprimé 1,5 million de comptes qui diffusaient de fausses nouvelles au Brésil

Dans sa lutte pour nettoyer la plateforme, on estime que WhatsApp a supprimé 1,5 million de comptes au Brésil qui utilisaient des robots, faisaient des screenshots en masse de messages, diffusaient de fausses nouvelles et tenaient des propos haineux depuis les élections présidentielles de l'année dernière. Au cours de la même période, 22 millions de comptes ont été fermés dans le monde.

Chaque mois, au Brésil, 125 000 comptes sont bannis (temporairement ou définitivement) pour mauvaise utilisation de la plateforme.

Voici une autre actualité sur WhatsApp : la messagerie cessera de fonctionner sur Windows Phone, iOS 8 (2014) et Android 2.3 Gingerbread (2010) en février 2020. C'est l'occasion d'acheter un nouvel appareil, même s'il s'agit d'une version plus basique.

Les opérateurs brésiliens obtiennent le blocage de Mega.nz par la justice

L'accès au service de stockage Mega (fondé en 2013 et basé en Nouvelle-Zélande) et à d'autres services (Alfastream, Akugyash, Centrelinguistique, Oload, Verystream, Fembed, Ruvid, Clipwatching et Videoshare) a été bloqué par la Cour de justice de São Paulo (TJ-SP) suite à une plainte qui lui a été adressée par l'Associação Brasileira de TV por Assinatura (association brésilienne des chaînes de télévision payantes)(ABTA). Les opérateurs Claro, Vivo, Oi et Algar Telecom empêchent déjà l'accès à ces sites par blocage IP ou via DNS. TIM et SKY n'ont pas été pris en compte.

Mega

L'accès est toujours possible via l'application Mega et, dans certains cas, via un VPN.

Mega est très populaire parce qu'il est gratuit et offre un chiffrement de bout en bout en termes de stockage de données. L'entreprise conteste cette décision et affirme qu'elle respecte les droits d'auteur.

Dans une action similaire contre le piratage, Facebook et Messenger bloquent le partage des liens Pirate Bay sur leur plateforme :

496648Le partage de votre message est impossible parce que ce lien n'est pas conforme à nos normes communautaires. Il est toutefois toujours possible de partager le contenu de Pirate Bay à l'aide de liens proxy qui ne sont pas détectés par l'outil du réseau social.

 

La version piratée de Microsoft Office contient le cheval de Troie Emotet

Les logiciels piratés sont souvent accompagnés de virus et malwares. Cette fois, un modèle Microsoft Word infecté qui devait être utilisé pour activer Microsoft Office était le moyen utilisé par les cybercriminels pour tromper les victimes et les amener à activer l'utilisation des macros, puis à télécharger et à installer le cheval de Troie Emotet.

Le chercheur en sécurité ps66uk a découvert un malware qui utilise un modèle Word imitant l'assistant d'activation de Microsoft Office. Il est également envoyé en pièce jointe à la liste de contacts existante sur l'ordinateur.

office-activation-wizard-template

Modèle Word imitant l'assistant d'activation de Microsoft Office. Photo : BleepingComputer

Méfiez-vous de tout fichier envoyé par e-mail et utilisez un antivirus fiable toujours actif et à jour.