Actualités de la sécurité

Japon : il crée son premier ransomware à 14 ans et se fait arrêter

Kevin Martin, 12 juin 2017

La police de la préfecture d'Osaka a annoncé avoir arrêté la première personne au Japon à avoir créé un ransomware. Il s'agit d'un adolescent âgé de 14 ans.

Selon le journal "The Japan Times", un étudiant de troisième année d'école secondaire (l'équivalent l'une année au Lycée), a été arrêté et est soupçonné d'avoir combiné des programmes de cryptage gratuits afin de créer un ransomware. Il s'agit d'un type de malware rendant les fichiers informatiques des utilisateurs inaccessibles à moins qu'une rançon ne soit payée.

"L'étudiant a apparemment appris tout seul comment le créer".

Il également avoué avoir créé ce malwaire le 6 janvier et l'avoir importé sur un site Web à l'étranger où il a par la suite attiré les gens à le télécharger via les réseaux sociaux.

Le but était d'infecter les ordinateurs suite à son téléchargement pour ensuite demander un paiement via une monnaie numérique.

L'élève, qui vit à Takatsuki, a déclaré aux enquêteurs qu'il voulait devenir célèbre et que le ransomware avait été téléchargé plus de 100 fois.

La police de la préfecture de Kanagawa a repéré le logiciel malveillant lors d'une patrouille de cybersécurité réalisée en janvier et a ensuite confisqué son ordinateur après avoir fouillé sa maison en avril. Elle a également trouvé des messages sur son compte Twitter disant qu'il avait produit le ransomware.

L'arrestation a eu lieu après la cyberattaque mondiale du ransomware WannaCry en mai dernier. Les logiciels malveillants se sont répandus dans plus de 150 pays, perturbant de nombreuses entreprises tels que Renault, Telefonica, les hôpitaux d'Angleterre, mais également des sociétés installées au Japon.

Aucun lien ne semble cependant exister entre les deux ransomwares selon la police.

WannaCry, qui a exigé le paiement en bitcoin en échange d'un mot de passe pour débloquer les données des victimes, a été propagé à travers des réseaux mondiaux en exploitant la vulnérabilité MS17-010 dans le système d'exploitation Windows de Microsoft.

"Le ransomware se développe avec l'augmentation de l'utilisation du BitCoin, monnaie virtuelle, qui permet d'effacer les enregistrements des transactions", a déclaré Tetsutaro Uehara, Professeur à l'Université Ritsumeikan et spécialisé dans la sécurité de l'information.

Etant donné qu'il est difficile de récupérer les informations verrouillées par un ransomware, il est important de faire des sauvegardes de vos données, d'avoir vos systèmes à jour et de disposer d'un antivirus performant et à jour, tel Avast.

Avast a bloqué le ransomware Wannacry plus d'un million de fois dans 150 pays à travers le monde !

Nous mettons également gratuitement à disposition des outils pour décrypter vos fichiers victimes d'un ransomware. 

Merci d’utiliser Avast Antivirus et de nous recommander à vos amis et votre famille. Pour toutes les dernières nouvelles, n’oubliez pas de nous suivre sur FacebookTwitter et Google+.

Image : www.japantimes.co.jp