Actualités de la sécurité

Les tendances de cybercriminalité en 2019 selon le FBI

Avast Security News Team, 4 mars 2020

Dans le rapport annuel de l'IC3, la fraude finanière aux personnes âgées se joint à celle du support technique en matière de cybercriminalité pour 2019

Le FBI vient de publier son rapport 2019 sur la criminalité sur Internet, qui consiste en un résumé des incidents de cybercriminalité de l'année signalés au Internet Crime Complaint Center (IC3). En plus de fournir des statistiques sur la criminalité, les statistiques des victimes et des informations sur les pertes financières, le FBI détaille également les tendances cybercriminelles les plus répandues de l'année. Les mentions marquables pour 2019 sont le Business Email Compromise (BEC) ou l'usurpation d'identité en entreprise, l'exploitation financière des personnes âgées, la fraude au support technique et les ransomwares.

L'usurpation d'identité en entreprise (BEC) consiste en une arnaque où de mauvais acteurs manipulent leurs victimes afin de faire transférer des fonds d'entreprise. Les entreprises ciblées sont celles qui ont tendance à effectuer régulièrement des virements bancaires. L'Email Account Compromise, ou EAC, est la version privée individuelle ciblée de cette arnaque. Selon le rapport du FBI, les escroqueries BEC / EAC sont les cybercrimes qui ont causé la perte financière la plus importante en 2019, frappant 23,775 victimes et totalisant un total de 1,776,549,688 $ en fonds volés. 

Alors que les escroqueries BEC sont une cybermenace de routine depuis 2013, le FBI rapporte qu'elles impliquaient auparavant que l'acteur malveillant usurpe l'adresse e-mail d'un PDG ou d'un directeur financier, puis ordonne à un employé de faire un virement bancaire, alors que la tendance actuelle voit des attaquants faire semblant d'être un employé, et demande que le service financier « mette à jour » ses informations de dépôt direct.

L'exploitation financière des personnes âgées, autre sujet brûlant de 2019, consiste en des escroqueries ciblant les victimes de plus de 60 ans, et son fondées sur la conviction que cette génération plus âgée dispose de ressources financières importantes et est plus facilement intimidée par les nouvelles pratiques numériques. La fraude à l'investissement, les escroqueries au concours, les escroqueries aux réparations domiciliaires et les escroqueries romantiques ne sont que quelques-uns des stratagèmes frauduleux que la liste du FBI a énuméré dans cette catégorie démographique. En 2019, l'IC3 a reçu 68,013 plaintes de fraude envers ces personnes, avec des pertes atteignants plus de 853 millions de dollars.  

« Nos aînés ont augmenté leur activité en ligne, ce qui les rend plus vulnérables aux e-mails de phishing, aux fausses fenêtres publicitaires d'infections de logiciels malveillants sur les réseaux sociaux, etc. Cela apporte de nombreux nouveaux défis sur la façon de les protéger. Nous pouvons commencer dès aujourd'hui en sensibilisant les familles et en leur enseignant les rudiments de la sécurité en ligne. » 

Elder-fraud-graphic.2

La fraude liée au support technique est un autre type d'escroquerie rencontrée également par les personnes âgées, mais elle peut également viser les victimes de tout âge. Le FBI lui donne une mention spéciale dans le rapport pour son pic de fréquence, car elle s'avère être en augmentation de 40 % depuis 2018. Les attaquants se font passer pour un service de support client, et font semblant d'aider les victimes avec un problème de compte ou de cybersécurité. Le Bureau a reçu 13,633 plaintes pour ce type de fraude en 2019, avec des pertes totalisant plus de 54 millions de dollars. 

Le rapport complète les sujets brûlants avec celui des ransomwares, une menace omniprésente dans les titres d'actualité. Le FBI a reçu 2,047 plaintes de ransomware en 2019, avec des pertes s'élevant à plus de 8,9 millions de dollars. Il rappelle au public que certaines victimes qui ont payé la rançon demandée n'ont jamais reçu de clés de décryptage. Pour cette raison, et pour décourager plus de crimes de rançongiciels à l'avenir, le FBI déconseille vivement à toutes les victimes de céder aux demandes des rançons. 

Au total, le FBI a reçu 467,361 plaintes de cybercriminalité en 2019, avec des pertes signalées s'élevant à plus de 3,5 milliards de dollars. L'une des fonctions principales de l'IC3 est la sensibilisation du public et de servir de plaque tournante pour le renseignement de défense contre la cybercriminalité. « Nous encourageons tout le monde à utiliser l'IC3 et à contacter leur bureau local pour signaler toute activité malveillante », écrit Matt Gorham, directeur adjoint de la Cyber ​​Division, pour ajouter ensuite : « Le cyber est le sport d'équipe par excellence. »


Avast est le leader mondial de la cybersécurité, protégeant plusieurs centaines de millions d'utilisateurs dans le monde. Protégez tous vos appareils avec notre antivirus gratuit et primé.