Conseils

Escroqueries sentimentales : Le secret des 324 millions d'euros du cybercrime

Jeff Elder, 29 avril 2019

Un expert du FBI explique à Avast Blog les escroqueries liées aux réseaux sociaux et aux sites de rencontres, le deuxième type de cybercrime le plus coûteux.

Une statistique désolante apparaissait en seconde place du rapport concernant le cybercrime, publié par le FBI la semaine dernière. La deuxième catégorie de crime la plus coûteuse, uniquement devancée par le piratage d'e-mails d'entreprises, ce sont les escroqueries sentimentales et de confiance, s'élevant à un coût de 324 millions d'euros en 2018.

À quoi ressemble une escroquerie sentimentale ? Les dossiers du FBI citent les directives de vigilance ultimes pour ne pas se faire avoir par les beaux parleurs.

A Houston, au Texas, une femme a envoyé 2 millions d'euros à « Charlie » son soi-disant petit-ami en ligne, en qui elle avait placé sa confiance après des mois de correspondance. Un homme dans l'Oregon a accepté de l'argent de sa supposée petite-amie en ligne pour lui renvoyer sur un compte lui appartenant, ne réalisant pas qu'il blanchissait de l'argent provenant d'autres victimes d'escroqueries.

Le FBI résume la catégorie de cybercrime de façon très peu romantique en ces termes : « Un malfaiteur dupe une victime » en ligne en lui faisant croire qu'ils ont une « relation de confiance, que ce soit dans un cadre familial, amical, ou romantique. » Le malfaiteur persuade alors la victime d'envoyer de l'argent, des informations personnelles et financières, ou de blanchir de l'argent pour le compte du malfaiteur.  

Ces arnaques se produisent 50 fois par jour

Bien que cela semble inhabituel, ça ne l'est pas. Le FBI a déclaré que ces arnaques ont eu lieu 18 493 fois l'an dernier, soit plus de 50 fois par jour en moyenne. Il y a eu 13 % moins de vol d'identité.

Le FBI ajoute que les victimes sont principalement des veuves ou des femmes divorcées d'un certain âge. Leurs présupposés princes charmants sont souvent des criminels éduqués et possédant des connaissances en informatique. À l'aide de profils de réseaux sociaux et de sites de rencontres en guise d'informations contextuelles, les virtuoses de l'escroquerie approchent leurs cibles en ligne en parlant de loisirs et d'objectifs qu'ils ont prétendument en commun.

L'agent spécial Christine Beining (sur la photo), une enquêtrice spécialisée dans les escroqueries financières de la section du FBI de Tampa en Floride, témoigne d'une hausse considérable du nombre de cas d'escroqueries sentimentales. La plupart des gens « ne réalisent pas l'ampleur du problème » nous a-t-elle confié.  

FBI.Beining « L'époque où les personnes esseulées allaient dans les bars ou à l'église pourrencontrer quelqu'un est révolue.  Aujourd'hui, il leur suffit de s'assoir devant leur ordinateur et de s'inscrire sur des sites de rencontres. Les sites de rencontres en ligne offrent tellement de possibilités pour ceux et celles à la recherche de l'âme sœur. » Mais cette commodité va de pair avec des risques, et de la honte.

« Les escroqueries sentimentales sont très peu signalées, » constate Christine Beining. « C'est en grande partie dû au fait que les victimes se sentent extrêmement gênées et honteuses d'avoir été victimes de ce type d'escroquerie. » Une victime a rapporté à Christine Beining qu'elle a essayé de signaler une escroquerie sentimentale mais qu'un agent des services de police masculin lui a dit qu'elle n'avait « rien à faire sur un site de rencontres à son âge. »  Christine Beining affirme que ce type de jugement décourage les victimes de signaler ce crime occulte. 

Comment mettre fin aux escroqueries sentimentales

Christine Beining encourage les victimes à contacter le FBI pour signaler les escroqueries sentimentales et de déposer une plainte cybercriminelle sur www.ic3.gov.

Voici les signes avant-coureurs notoires que les personnes recherchant l'amour en ligne devraient garder à l'esprit :

  • Un contact en ligne vous presse de quitter le site de rencontres sur lequel vous vous êtes rencontrés pour communiquer uniquement par le biais d'e-mails ou d'une messagerie instantanée.
  • Un contact vous envoie une photo ressemblant à un découpage glamour d'un magazine.
  • Une personne en ligne vous déclare sa flamme et essaye de vous isoler de vos amis et de votre famille.
  • La personne dit travailler et vivre très loin, que ce soit à l'autre bout du pays ou sur un autre continent.
  • Un contact prévoit de vous rendre visite mais doit à chaque fois annuler à cause d'une urgence.
  • La personne vous demande de l'argent ou vous demande de l'aide pour transférer de l'argent.

Match.com, auto-déclaré « la plus grande entreprise de relations du monde » inclut une clause de non-responsabilité au bas des e-mails entre les membres, qui conseille au destinataire de ne jamais envoyer de l'argent à quelqu'un, de ne jamais divulguer d'informations de carte de crédit, de numéros de sécurité sociale ou d'autres informations personnelles.

« Bien que le haut niveau de sécurité assuré par nos mesures soit digne de confiance, nous conseillons vivement à nos membres de rester vigilants lors de rencontres en ligne et de signaler tout profil suspect afin de protéger les autres membres, » déclare le site de rencontres sur une page expliquant aux inscrits comment signaler des escroqueries.

Le chroniqueur d'Avast Blog Kevin Townsend affirme que l'ingénierie sociale telle que les escroqueries sentimentales repose sur la manipulation, et nécessite la participation des victimes. « La sensibilisation est notre meilleure défense. Tout ce que nous avons à faire pour qu'une ingénierie sociale échoue, c'est de ne pas y participer. Mais c'est plus facile à dire qu'à faire. »

Un navigateur sécurisé et une solution d'anti-pistage peuvent également vous aider à vous protéger des escroqueries de tout genre sur les réseaux sociaux, explique ici Jas Dhaliwal de chez Avast .  

L'escroquerie sentimentale au troisième siècle avant J.-C.

En fin de compte, les sites de rencontres et de réseaux sociaux en ligne sont simplement les scènes de crime modernes d'une exploitation ancestrale de la fragilité du cœur humain. Ces crimes remontent aux temps anciens. Au troisième siècle avant J.-C., un gigolo du nom de Lao Ai a tenté d'escroquer Zhao, la reine veuve de Chine. Son escroquerie l'a rendu riche, mais lui a aussi coûté la tête.

Aujourd'hui la punition n'est pas aussi extrême. Deux citoyens du Nigeria ont été condamnés à trois ans de prison pour une escroquerie sentimentale ayant coûté 2 millions d'euros à la victime originaire de Houston.

La clé des escroqueries sentimentales historiques et numériques est la vulnérabilité.

« J'ai récemment interrogé une femme impliquée dans une escroquerie sentimentale, qui avait des doutes sur le fait qu'elle se faisait escroquer » a raconté l'agent Christine Beining du FBI à Avast Blog.

« Lorsque je lui ai demandé pourquoi elle a envoyé l'argent alors qu’elle savait que c'était une escroquerie, elle m'a répondu : Je voulais juste que quelqu'un m'aime. » 


Avast est le leader mondial de la cybersécurité, protégeant des centaines de millions d’utilisateurs dans le monde entier. Protégez tous vos appareils avec notre antivirus gratuit primé.

Merci d’utiliser Avast Antivirus et de nous recommander à vos amis et votre famille. Pour toutes les dernières actualités, pensez à nous suivre sur Facebook et Twitter.