Actualités Avast

Des intervenants de 11 pays pour la conférence Cybersec & AI Prague

Jeff Elder, 23 octobre 2019

La conférence organisée par Avast et l’Université technique de Prague explorera le carrefour entre l'intelligence artificielle et la cybersécurité.

Des intervenants venant de 11 pays se réunissent cette semaine à Prague pour explorer le carrefour entre l'intelligence artificielle (IA) et la cybersécurité lors de la conférence Cybersec & AI Prague (lien en anglais). Cette conférence affiche d'ailleurs complet et les inscriptions sont désormais fermée.

Parmi les thèmes principaux de cette conférence, figurera la bataille machines VS machines qu’implique l’IA conflictuelle, et que les chercheurs d'Avast décrivent comme une « course aux armements active qui complique particulièrement l’utilisation de l'IA dans le domaine de la sécurité ». Les intervenants réfléchiront aussi à la place de la cybersécurité dans les élections à travers le monde ainsi qu’à une façon de définir les fondements et les principes de l'IA à partir des bases de l'informatique.

Les étudiants-chercheurs présenteront leurs travaux lors de « sessions d’affichage », à propos de divers sujets comme la façon dont humains et ordinateurs peuvent collaborer pour détecter du code malveillant caché dans des images. Un autre groupe d'étudiants-chercheurs mènent des recherches sur le vieillissement des outils de machine learning (apprentissage automatique) et sur la façon dont cela affecte les données. Ce dernier sujet, très impressionnant et complexe, est présenté sur une affiche représentant des dizaines de Pokémon.

RajarshiGuptaSi l’IA conflictuelle aurait pu constituer un des thèmes principaux de la conférence, celle-ci a pris un tout autre ton, comme l’explique Rajarshi Gupta (photo), responsable de l’IA chez Avast, et hôte de l’événement : « L’objectif de cet événement est de rassembler une communauté de chercheurs en sécurité basée sur l’IA, afin qu’ils puissent progresser ensemble et collaborer. C’est formidable de voir cette conférence se concrétiser ».

La conférence se déroulera sur la journée de vendredi au centre d'art contemporain DOX à Prague, une superbe galerie d'art moderne aux lignes épurées et affichant un certain style chic industriel. Il y a cent ans, c’était un centre de haute technologie (pour son temps) où les entreprises construisaient les premiers avions et locomotives.

MichalPechoucekL’Université technique de Prague, qui a organisé cette conférence avec Avast, envoie plusieurs intervenants et conférenciers étudiants à l'événement. En tant que nouveau directeur technique d’Avast et professeur de longue date à l'Université technique de Prague, Michal Pechoucek (photo), fait le lien entre ces deux organisations amies. Il prononcera le discours d’ouverture de la conférence.

Alex Halderman, de l’Université du Michigan (États-Unis) abordera un sujet qui revient souvent dans l’actualité : le piratage d’élections. Il a commencé ses recherches sur le sujet une dizaine d’années avant la course à la présidence des États-Unis de 2016. Il est connu pour avoir contribué au changement du processus électoral indien, pour avoir transformé une machine à voter en un jeu d'arcade Pac-Man et pour avoir averti le Congrès à deux reprises des vulnérabilités menaçant les élections de 2020 aux États-Unis.

En dernier lieu, la conférence se concentrera sur une des grandes images du panel, intitulée « L’IA pour le meilleur et pour le pire : défis et opportunités en matière de vie privée et de sécurité ». Cette session sera animée par Dave Gershgorn, rédacteur principal de OneZero. Y participeront les panélistes Nicolas Papernot (Université de Toronto), Rachel Greenstadt (Université de New York), Battista Biggio (Université de Cagliari) et Rajarshi Gupta (Avast).

La description du panel nous propose une vision fascinante du futur : « La sécurité est le plus grand défi de l’IA, et l’IA est la meilleure opportunité pour la sécurité. Nous débattrons de ce que l’avenir réserve aux praticiens en IA et en sécurité. »