Avast à la RSA : une semaine incroyable
Actualités Avast

Avast à la RSA : une semaine incroyable

Charlotte Empey, 24 avril 2018

Voici notre résumé d'une semaine consacrée à la cybersécurité à la RSA de cette année.

La semaine dernière, la conférence RSA 2018 a attiré des participants du monde entier au Moscone Center de San Francisco, désireux d'apprendre les dernières actualités sur les cybermenaces, les vulnérabilités et les produits de sécurité. L'événement comprenait plus de 550 sessions qui couvraient tous les sujets, du Règlement général sur la protection des données (RGPD) à l'Internet des objets (IoT).

Chaque année, nous pouvons observer des tendances de plus en plus populaires au sein de la communauté de la sécurité. Cette année, nous avons pu assister à des discussions sur les ransomwares, le RGPD, la blockchain, Equifax, WannaCry, le Bitcoin et le machine learning. Les fournisseurs de sécurité ont présenté des démonstrations de leurs dernières technologies allant des jeux de réalité virtuelle aux défis de minage de cryptomonnaies, tandis que les leaders du marché ont livré leurs messages sur tous les sujets, des solutions cloud intégrées aux conseils en matière de conformité.

Voici d'autres points importants de la RSA de la semaine dernière :

Même les organisateurs de conférences sur la sécurité ne sont pas à l'abri des vulnérabilités

Lors de la conférence, un chercheur en sécurité sur Twitter a révélé une faille dans l'application de la conférence RSA 2018 qui divulguait les noms des participants. La base de données pouvait être découverte via une API non sécurisée accessible par le biais de l'application. La personne en charge du Twitter de la conférence RSA a confirmé le problème, déclarant que le prénom et le nom de famille de 114 participants ont été divulgués par l'application mobile.

Avast rejoint Microsoft, Facebook, Cisco et d'autres grands noms de l'informatique pour le Cybersecurity Tech Accord

Mardi, Avast a rejoint Microsoft, Facebook, Cisco ainsi que 30 autres géants de la technologie pour un accord considéré comme la « convention de Genève numérique ». Les entreprises ont formé une alliance appelée Cybersecurity Tech Accord qui se conforme aux quatre principes suivants :

  • Protéger leurs utilisateurs et clients contre les cyberattaques
  • S'opposer à toutes les cyberattaques contre des entreprises et des civils innocents
  • Donner aux utilisateurs, aux clients et aux développeurs les moyens de renforcer la protection en termes de cybersécurité
  • Établir des partenariats entre les signataires et avec des groupes aux objectifs similaires afin d'améliorer la cybersécurité

L'accord, soutenu par le président de Microsoft Brad Smith, représente un gage d'unité entre tous les signataires à un moment où les gouvernements du monde entier demandent toujours plus l'accès aux données des utilisateurs. « Le cyberespace est devenu le nouveau champ de bataille et le secteur de la technologie a la première responsabilité » a déclaré Brad Smith lors d'un discours à la RSA mardi. « Nous sommes les premiers intervenants sur ce nouveau champ de bataille et nous devons partager cette responsabilité avec l'industrie et les clients du monde entier. »

Ondrej Vlcek prend la parole sur les pirates et les menaces

À propos du sujet principal, Pirates et menaces, notre vice-président exécutif et directeur général pour les particuliers a présenté un aperçu technique de l'attaque de la chaîne d'approvisionnement numérique CCleaner. Découvrez l'interview complémentaire avec eWeek.com. Vous pouvez également lire un résumé de la session sur Twitter.

La nécessité de davantage de parité mise en avant

Reshma Saujani, la fondatrice de Girls Who Code et l'une des intervenantes, a souligné la nécessité d'attirer et de garder les femmes parmi les ingénieurs. « Si vous parlez à un dirigeant d'entreprise, il vous dira que son problème numéro un est son manque d'ingénieurs », souligne-t-elle. « Je crois que la solution à ce déficit de talents technologiques réside dans la main d'œuvre féminine. »

Village IoT 2018

Dans le village IoT, les participants ont pu profiter d'une démonstration en direct de la simplicité de piratage du monde des objets connectés

Le stand Avast

Si vous avez participé à la RSA, nous espérons que vous avez eu la chance de vous arrêter au stand Avast pour voir notre carte des cyberattaques qui se déroulent dans le monde entier en temps réel.

Nous avons également donné aux participants une chance de relever le défi du minage de cryptomonnaies, où deux gagnants ont reçu chacun un smartphone Android Samsung S9.

RSA-phone-winner-Avast

Pour nous chez Avast, c'était une conférence passionnante et nous avons hâte de vous revoir tous l'année prochaine.

RSA-Avast-booth

Merci d’utiliser Avast Antivirus et de nous recommander à vos amis et votre famille. Pour connaître les dernières actualités, pensez à nous suivre sur FacebookTwitter et Google+.