Vie privée

7 applications qui peuvent se retourner contre vous

Emma McGowan, 28 mars 2021

Les applications suivantes peuvent potentiellement être utilisées contre vous - voici comment les traiter

Lorsque vous entendez le mot « logiciel de harcèlement » ou stalkerware, vous pensez probablement à un logiciel qui a été délibérément installé pour suivre une personne à son insu. Mais il existe d'autres moyens pour un partenaire violent, un parent autoritaire ou un autre type de « harceleur » de savoir où se trouve une personne en utilisant son téléphone. Et il est probable que vous n'y ayez même pas pensé.

Il est presque certain que votre téléphone suit votre position par le biais d'une application, ou même simplement de son système d'exploitation. Et c'est tout à fait normal dans la plupart des cas ! Par exemple, votre application Maps a besoin de connaître votre position pour vous donner de bonnes indications. Ou si vous utilisez une application de rencontre géolocalisée, comme Tinder ou Grindr, vous devez évidemment lui donner votre position. (Vous comprenez l'idée).
Les applications suivantes vous permettent de partager votre position avec certaines personnes. Ce qui, encore une fois, est très bien ! La plupart du temps. Mais si vous oubliez que vous avez autorisé quelqu'un à accéder à votre position ou si vous ne savez même pas qu'une application permet de partager votre position, elle peut être utilisée pour vous localiser à votre insu.

Voici donc un petit aperçu de sept applications que vous ne considérez peut-être pas comme des logiciels de harcèlement, mais qui peuvent être utilisées de cette manière - et comment les gérer.


1. Localiser

La fonction « Localiser » d'Apple est idéale si vous ne savez pas où se trouve votre iPhone dans votre appartement ou si vous avez encore perdu votre étui AirPods. (Y'a que moi ?) Elle peut également s'avérer excellente pour partager la localisation avec des amis ou des proches.
Cependant, s'il s'agit d'une fonctionnalité que vous utilisez fréquemment, il est bon de vérifier que vous êtes toujours d'accord avec les personnes que vous avez autorisées à voir votre position. Ouvrez votre application Localiser, faites une vérification rapide et supprimez les personnes qui y figurent encore mais ne devraient pas y être.


2. Comptes Google partagés

Si quelqu'un a accès à votre compte Google, cela signifie qu'il a accès à votre historique Google Maps. (En supposant que vous laissiez Google Maps suivre votre historique, ce que tout le monde ne fait pas). Cet historique peut être utilisé pour déterminer des emplacements exacts, ainsi que des modèles d'endroits où vous aimez aller au fil du temps.

Deux options s'offrent à vous si vous souhaitez empêcher quelqu'un de consulter votre historique de localisation. La première : exclure cette personne de votre compte Google. Mais si cela n'est pas envisageable, vous pouvez désactiver l'historique des localisations sur Google Maps. Vous pouvez également supprimer l'historique de vos localisations si vous craignez que quelqu'un puisse voir où vous êtes allé.

3. Partage d'emplacement sur Google Maps

Google Maps permet aux internautes de partager leur position pour une durée limitée ou indéfinie. Vous pouvez vérifier avec qui vous partagez votre position dans Google Maps en cliquant sur votre photo de profil en haut à droite, puis sur « Partage de position ».


4. Les lieux identifiés sur les réseaux sociaux

Les gens aiment marquer leurs lieux sur les réseaux sociaux pour de nombreuses raisons. Peut-être que cela vous aide à vous connecter avec les gens de votre région. C'est peut-être un moyen de pression. Peut-être que vous n'y pensez pas vraiment. Mais n'oubliez pas que les lieux que vous marquez peuvent servir à suivre - et oui - votre position. Faites donc attention à l'endroit et au moment où vous taguez si vous craignez que quelqu'un s'en serve pour vous suivre à votre insu.


Pour en savoir plus :
Rafraîchissez vos paramètres de confidentialité sur Instagram
Voici comment récupérer votre vie privée auprès de Facebook.



5. Applications de clés de voiture sur smartphone

La Tesla Model 3 est contrôlée par une application sur votre téléphone. Elle a la capacité de voir où la voiture est à tout moment - même si quelqu'un d'autre la conduit. Cela signifie qu'un partenaire, par exemple, pourrait utiliser l'application pour suivre votre position.

Pour autant que je sache, il n'y a aucun moyen de désactiver cet accès à la localisation, car il fait en quelque sorte partie intégrante de l'application. Il s'agit donc d'une situation dans laquelle vous allez devoir discuter des limites et espérer que cela suffira. En outre, si quelqu'un d'autre a inutilement la clé de téléphone Tesla sur son téléphone, assurez-vous de le déconnecter.


6. Partage de la localisation dans iMessages

À l'instar de Google Maps, iMessages permet aux utilisateurs de définir le partage de leur emplacement pour une durée indéterminée. Pour ce faire, vous devez vérifier la localisation de certaines personnes en accédant à la conversation et en appuyant sur « info ». Vous devriez pouvoir voir à partir de là si vous partagez ou non votre emplacement avec eux.


7. Carte Snapchat

Si vous utilisez Snapchat, il se peut que vous divulguiez votre position via la carte Snapchat Snap Map. Vous devez le configurer pour partager votre position (heureusement, il ne le fait pas automatiquement), mais il s'agit d'un autre paramètre que vous avez peut-être défini à un moment donné et oublié. Alors allez-y et vérifiez que vous ne partagez votre position qu'avec les personnes avec lesquelles vous voulez la partager.

Le partage de votre position par choix est un excellent moyen de rester en contact avec vos proches - ou même de leur faire savoir précisément quand vous serez à la maison, sans avoir à recevoir un million de SMS ennuyeux vous demandant où vous êtes. Mais le partage de la localisation peut aussi être utilisé contre vous, comme une forme de logiciel de harcèlement. Il ne faut donc pas hésiter à vérifier !


Avast est un leader mondial de la cybersécurité et de la protection de la vie privée avec des centaines de millions d'utilisateurs dans le monde. Protégez tous vos appareils avec notre produits antivirus, anti-ransomware et de protection de la vie privée.