Actualités de la sécurité

L'US Navy qualifie TikTok de menace de cybersécurité

Avast Security News Team, 27 décembre 2019

Aussi : des pirates ciblent les appareils Ring juste pour s’amuser ; Apple se tourne vers la technologie satellite comme alternative aux réseaux sans fil

La marine de guerre américaine a publié un bulletin annonçant que l'application sociale TikTok était désormais considérée comme une menace de cybersécurité et qu’elle ne serait plus autorisée sur les appareils fournis par le gouvernement. Reuters a indiqué que le bulletin, publié sur une page Facebook utilisée par des militaires, avait averti les membres du gouvernement que tout appareil sur lequel l'application TikTok serait installée serait bloqué sur l'intranet du Navy Marine Corps. TikTok est une application de partage de vidéos très populaire. Elle appartient à l’entreprise chinoise ByteDance, qui fait actuellement l'objet d'un examen de sécurité intérieure des États-Unis. La marine est la deuxième branche militaire des États-Unis à signaler TikTok (le mois dernier, les dirigeants de l'armée ont ordonné aux élèves officiers de ne pas utiliser l'application).

Statistiques de la semaine

romance-mousetrapUn rapport du FBI sur la cybercriminalité a révélé que le deuxième cybercrime le plus coûteux, derrière la compromission de messagerie en entreprise, était la fraude sentimentale, avec un coût annuel de 363 millions de dollars (environ 326 millions d’euros). Le FBI a recensé 18 493 arnaques l'an dernier, soit plus de 50 par jour en moyenne.

Les malfaiteurs publient des fichiers de Pensacola à titre de preuve

Le groupe de ransomware (rançongiciel) Maze, qui vient de verrouiller les systèmes informatiques de la ville de Pensacola (Floride) contre une rançon d'un million de dollars (environ 900 000 euros), a publié 2 Go de données pour prouver qu'il avait bien volé des fichiers en plus de les chiffrer. Le groupe a expliqué à Bleeping Computer que cette publication répondait à un article douteux : « C'est en réponse aux médias qui écrivent que nous n’extrayons les données que de quelques fichiers ».

La Nouvelle-Orléans augmente sa police de cyber-assurance à 10 millions de dollars

La ville de La Nouvelle-Orléans, qui a également subi une attaque de ransomware ce mois-ci, prévoit d'augmenter sa police de cyber-assurance jusqu’à 10 millions de dollars (environ 9 millions d’euros), étant donné que la récente attaque dépassera sa police actuelle de 3 millions de dollars (environ 2,7 millions d’euros). Les responsables municipaux affirment n’avoir jamais reçu de demande de rançon et que toutes les données chiffrées pouvaient être récupérées, mais que le coût de la récupération dépassera 3 millions de dollars. Découvrez-en plus sur le site d’information affilié à CBS, WWLTV.

Des milliers d'identifiants Ring publiées en ligne pour rigoler

Le recueil de noms d’utilisateurs Ring et de mots de passe pour les publier sur des forums du dark Web a augmenté au cours des dernières semaines. De nombreux pirates informatiques en incitent d’autres à publier des vidéos piratées et des informations de compte uniquement « pour le fun ». ZDNet a rapporté qu’une augmentation du piratage des appareils et des données Ring avait été catalysée par un article Vice plus tôt ce mois-ci, qui rapportait que certains outils étaient expressément développés à cette fin. Selon ZDNet, le piratage du Ring a atteint des niveaux si élevés que deux forums criminels ont imposé des moratoires sur le sujet afin d’éviter des enquêtes des forces de l'ordre.

Citation de la semaine

« Récemment, mon fils de 8 ans a demandé à avoir son propre appareil, et quand je l'ai laissé utiliser mon ancien téléphone, j’ai réalisé ce que signifiait être parent au 21ème siècle. » – Whitney Glockner Black a surpris son fils en train de regarder du contenu pour adultes sur son téléphone. Ils étaient tous les deux bouleversés. Découvrez ce qu’elle a alors fait sur le blog d’Avast.

Un cybercriminel condamné a été retrouvé enseignant dans un lycée chinois

Yu Pingan, un ressortissant chinois qui a plaidé coupable de complot pour un piratage informatique avant de purger 18 mois dans un pénitencier de San Diego, vit maintenant à Shanghai où il enseigne l'informatique dans un lycée. Pingan a été inculpé dans le cadre d'un complot contre Qualcomm, Riot Games et Pacific Scientific Energetic Materials Co. Après avoir purgé sa peine, il a été autorisé à retourner en Chine, où il a été accueilli au même poste qu'il occupait avant son arrestation aux États-Unis. Lorsqu’un journaliste de Reuters a reconnu Pingan à l'école, celui-ci a appelé un responsable de l'école qui a escorté le journaliste hors du campus. Découvrez toute l’histoire sur Reuters.

Des projets spéciaux d'Apple incluent la technologie satellite

Les initiés du géant Cupertino ont confirmé qu'Apple avait réuni une équipe de spécialistes du secteur aéronautique et spatiale, de la conception de satellites et d'antennes pour un projet top secret qui devrait porter ses fruits d’ici cinq ans. L’objectif pourrait être de transmettre des services Internet directement sur les appareils des clients, éliminant ainsi le besoin de services sans fil, ont confié anonymement des employés d'Apple à Bloomberg, ajoutant que bien que le projet n’en soit qu’à ses débuts, c'est une des priorités du PDG Tim Cook.

Les « lectures indispensables » de cette semaine sur le blog d'Avast

Découvrez les histoires les plus bizarres de cybersécurité de 2019 sur le blog d’Avast, notamment une clé USB à insérer dans la jambe, des cybercriminels volant des informations sur des repas scolaires, et l’utilisation de l’IA pour imiter un PDG d'entreprise.


Avast est le leader mondial de la cybersécurité, protégeant des centaines de millions d’utilisateurs dans le monde entier. Protégez tous vos appareils avec notre antivirus gratuit primé. Protégez votre confidentialité et chiffrez votre connexion en ligne avec le VPN SecureLine.

Merci d’utiliser Avast Antivirus et de nous recommander à vos amis et votre famille. Pour toutes les dernières actualités, pensez à nous suivre sur Facebook et Twitter.