PME / Entreprises

Trois tests et outils de cybersécurité pour protéger votre petite entreprise

Avast Business Team, 20 janvier 2019

Utilisez ces tests intelligents pour maintenir à jour votre logiciel de cybersécurité afin de protéger votre petite entreprise.

La cybercriminalité coûtera aux entreprises plus de six mille milliards de dollars par an d'ici 2021. Si vous ne voulez pas que votre petite entreprise soit incluse dans ce chiffre, il est essentiel d'investir dans la cybersécurité.

Les entités malveillantes sont toujours à la recherche de nouvelles façons de surmonter ou d'échapper aux logiciels de cybersécurité et d'accéder à vos appareils et réseaux. Il est donc essentiel que les services de protection des terminaux, à savoir ceux qui sécurisent vos ordinateurs, ordinateurs portables, téléphones portables, tablettes, etc., soient régulièrement testés afin que les vulnérabilités puissent être mises en évidence et corrigées avant qu'elles ne soient exploitées par les cybercriminels.

Alors que les cybercriminels créent constamment de nouvelles façons d'attaquer les entreprises, la cybersécurité est un secteur en pleine évolution. Cela signifie que les analyses en direct et les contrôles d'ordinateurs/appareils à l'aide d'outils de sécurité réseau servent également de test pour le logiciel de protection lui-même. Tester votre réseau peut mettre en évidence toutes les menaces auxquelles votre entreprise peut être confrontée et vous montrer les mesures que vous devez prendre pour vous protéger davantage. En rassemblant ces données auprès d'entreprises et de particuliers du monde entier, les entreprises de cybersécurité peuvent se faire une idée des faiblesses à petite échelle ou ponctuelles, et des problèmes à grande échelle qui nécessitent une enquête prioritaire.  

Comment les logiciels de cybersécurité peuvent-ils rester à jour ? Quels tests pouvez-vous faire pour vous assurer que la protection de votre entreprise est efficace ? Et comment cela permet de prévenir les cyberattaques contre les petites entreprises ?

Cet article présente trois tests qui aident à protéger votre entreprise et à améliorer les capacités défensives du logiciel de sécurité des terminaux.

Avast-3-Cyber-Security-Tests-Body-Images-1

1. Analyseurs des vulnérabilités

Comme leur nom l'indique, les analyseurs de vulnérabilités évaluent les ordinateurs de votre réseau d'entreprise à la recherche de faiblesses : des points d'entrée qui peuvent être exploités par des cybercriminels souhaitant accéder à vos données.  

Les analyseurs de vulnérabilité comparent les services et les applications exécutés sur votre système à une base de données des faiblesses connues du service, y compris les ports et les scripts susceptibles d'être exploités par des pirates à la recherche de points d'entrée.

Les analyseurs de vulnérabilité agissent comme des pirates informatiques pour enquêter sur ces vulnérabilités potentielles. Les analyses peuvent être exécutées de deux manières différentes. La première n'est pas authentifiée, ce qui présenterait votre système à l'analyseur tel qu'un tiers le verrait, sans droits d'accès spéciaux. La deuxième est une analyse authentifiée. Dans ce cas, l'analyse aurait le même accès qu'un utilisateur type du système.

Le but d'une analyse de vulnérabilité est d'inspecter vos systèmes sous tous les angles, en combinant les deux analyses. Vous pouvez vous faire une idée précise de l'état de votre dispositif de cybersécurité d'un point de vue interne et externe, identifier les faiblesses et améliorer votre sécurité pour mieux vous protéger contre ces risques.

Avast-3-Cyber-Security-Tests-Body-Images-2

2. Test de pénétration

C'est le processus par lequel les experts en cybersécurité « attaquent » délibérément un réseau afin d'évaluer son niveau de sécurité. Il s'agit d'une simulation d'attaque réelle, mais de manière contrôlée. Ainsi, le terme « piratage éthique » s'applique parfois aux tests de pénétration.

Il y a souvent une confusion entre les analyses de vulnérabilité et les tests de pénétration et, en tant que propriétaire d'une petite entreprise, vous ne disposez peut-être pas d'un responsable informatique dédié pour vous expliquer le langage technique. Alors que les analyses de vulnérabilité mettent en évidence toutes les faiblesses de votre réseau d'entreprise, les tests de pénétration vont encore plus loin en déterminant quel type d'activité malveillante est possible si ces faiblesses sont exploitées. En d'autres termes, cela met en évidence comment vos faiblesses peuvent être piratées.

Ces tests peuvent être effectués au sein réseau ou en dehors, en fonction de ce que le test tente de découvrir. Par exemple, un test de pénétration pourrait être effectué pour tester comment accéder à votre base de données client ou à quel point il serait facile d'accéder à votre réseau d'entreprise à partir d'un certain ordinateur (ou terminal).

Bien que certains éléments des tests de pénétration soient automatisés, ils sont généralement planifiés, réalisés et évalués par des consultants en cybersécurité. Il s'agit d'un test plus avancé que les analyses de vulnérabilité et leur complexité peut varier en fonction de l'entreprise évaluée.

Quelle que soit la taille de votre organisation, vous devriez faire passer un test de pénétration au moins une fois par an. Il est également important d'effectuer de nouveaux tests si vous apportez des changements importants à votre réseau d'affaires, par exemple, si vous ajoutez de nouveaux bureaux ou changez de système d'exploitation.

Avast-3-Cyber-Security-Tests-Body-Images-3

3. Vérifications de la mise à jour du programme

Un logiciel qui n'est pas mis à jour régulièrement offre aux personnes mal intentionnée une opportunité inespérée d'entrer dans votre entreprise, car celui-ci n'aura pas les dernières mises à jour et correctifs. Les développeurs s'efforcent de découvrir et de corriger toutes les vulnérabilités avant la sortie d'un programme ou d'une application informatique, mais à mesure que de nouvelles vulnérabilités de sécurité sont exposées, ils publient des « correctifs » qui résolvent le problème. Les correctifs sont des codes supplémentaires ou de remplacement pour les programmes informatiques et sont utilisés pour corriger une vulnérabilité ou renforcer la sécurité.

Dans de nombreux cas, les utilisateurs peuvent facilement les approuver et les installer manuellement ou les programmer pour une installation automatique.

Cependant, même les applications qui sont construites et diffusées par des marques de logiciels réputées et fiables peuvent présenter des défauts. Par exemple, des cybercriminels ont exploité la vulnérabilité d'EternalBlue dans le logiciel Windows pour réaliser l'attaque massive de 2017 du ransomware WannaCry. Si les entreprises avaient appliqué un correctif sur leurs systèmes Windows, WannaCry n'aurait pas aussi bien réussi son attaque.

Il est donc essentiel de mettre à jour régulièrement vos systèmes d'exploitation, vos applications tierces et vos pilotes. Votre système d'exploitation aura une option pour vérifier les mises à jour dans le menu des paramètres. Cela vous permettra de comparer ce qui est installé sur l'ordinateur avec les dernières mises à jour en ligne et vous dira ce qui doit être mis à jour.

Certains paramètres du programme peuvent permettre la mise à jour automatique du logiciel, tandis que d'autres vous demanderont votre permission. Tous les utilisateurs devraient vérifier régulièrement pour s'assurer que toutes les mises à jour disponibles sont acceptées (ou programmées pour un moment opportun) sur chaque appareil dont ils sont responsables.

Bien que ces tests soient essentiels pour aider à protéger votre entreprise, ils sont plus efficaces lorsqu'ils sont utilisés ensemble dans le cadre d'un ensemble de mesures de sécurité par couches. En savoir plus sur les produits Avast Business.

Merci d’utiliser Avast Antivirus et de nous recommander à vos amis et votre famille. Pour toutes les dernières actualités, pensez à nous suivre sur Facebook et Twitter.