L’importance de renforcer la sécurité des appareils connectés

Grace Macej, 4 mars 2021

Sécurisez vos gadgets et évaluez la sécurité de nouveaux appareils connectés avant de les acheter

La domotique et les objets connectés transforment nos foyers en maisons intelligentes. Aujourd’hui, nous cohabitons avec une multitude d’appareils intelligents qui facilitent notre quotidien à bien des égards. Dans le même temps, ces gadgets sont une aubaine pour les pirates.  

Ce mois-ci, le CES a annoncé le lancement de nouveaux appareils de maison intelligente. En réponse, les experts de la sécurité chez Avast encouragent les technophiles du monde entier à renforcer la sécurité de leurs foyers lorsqu’ils adoptent une nouvelle technologie de maison intelligente. 


Pour en savoir plus :
Lutter contre les attaques IoT intensifiées par le COVID-19
Comment sécuriser une maison intelligente
Comment prendre le contrôle de votre maison connectée


« Si les appareils domestiques intelligents permettent de se divertir et de gagner du temps pour se consacrer aux choses qu’on aime, ils peuvent également devenir une porte d’entrée pour les cyberattaquants qui y voient des cibles faciles. Les cyberattaquants peuvent exploiter les failles de sécurité des appareils domestiques intelligents pour accéder à votre réseau domestique et voler des données sensibles ou, plus grave, prendre le contrôle de vos appareils et vous surveiller, vous et votre famille », explique Luis Corrons, expert en sécurité globale chez Avast. 

La pandémie de Covid-19 a fait exploser la demande en appareils connectés, les consommateurs désirant améliorer leur style de vie « à la maison ». Selon une étude d’Avast, dans le monde, la proportion des foyers ayant au moins cinq appareils est passée de 52 % en décembre 2019 à 55 % en septembre 2020. 

Si vous avez l’intention de mettre à niveau votre équipement ou d’investir dans les technologies de maison intelligente, envisagez d’acheter des appareils auprès de fabricants bien connus et dignes de confiance. Vous aurez ainsi plus de chances de bénéficier de fonctionnalités de sécurité supplémentaires et votre micro-logiciel sera régulièrement mis à jour avec les dernières versions et correctifs. Lors de la mise en service de l’appareil, veillez à remplacer le mot de passe par défaut par quelque chose de plus complexe et envisagez d’installer un produit de sécurité numérique (comme Avast Ultimate) pour repérer les appareils connectés non sécurisés sur votre réseau local. 

Voici quelques étapes simples à exécuter pour renforcer la sécurité de vos appareils domestiques intelligents : 

  1. Prenez le temps de bien choisir votre appareil  intelligent. Au moment d’acheter un nouvel appareil connecté, privilégiez les produits de fabricants connus et dignes de confiance. Vous aurez plus de chances d’acquérir un appareil conçu dans un souci de sécurité. Vérifiez également si des mises à jour de sécurité sont prévues pour corriger le micro-logiciel, le cas échéant. Avant d’ajouter un nouvel appareil connecté à votre réseau, prenez le temps d’en comprendre le fonctionnement général, notamment comment il collecte et utilise vos données. De même, identifiez les fonctionnalités de l’appareil que vous pouvez désactiver pour plus de sécurité. 
     
  2. Changez le mot de passe par défaut. Appliquez cette règle à tous les appareils vendus avec un mot de passe par défaut, pas seulement à votre routeur Wi-Fi. Remplacez systématiquement le mot de passe par défaut par un mot de passe complexe constitué à la fois de majuscules et de minuscules, de chiffres et de caractères spéciaux, si possible. En renonçant à mettre à jour les données de connexion par défaut, les propriétaires facilitent la tâche des pirates informatiques. La plupart des personnes malintentionnées sont capables de deviner un mot de passe par défaut et de s’introduire sur un réseau, voire de lier un appareil domestique intelligent à un botnet, un ensemble d’appareils connectés à Internet contrôlés par des cybercriminels 
     
  3. Configurez une authentification à deux facteurs. Dans la mesure du possible, renforcez la sécurité de vos appareils à l’aide d’une vérification en deux étapes. Ce processus basé sur deux méthodes d’authentification peut vous prémunir contre les attaques si votre mot de passe vient à être découvert. 
     
  4. Effectuez toujours les mises à jour dès qu’elles sont disponibles. On ne le répétera jamais assez : gardez les micro-logiciels de vos appareils connectés à jour avec les dernières versions et correctifs disponibles. La plupart de ces mises à jour suivent la détection d’une faille de sécurité exploitée dans la version précédente. Vous avez tout intérêt à arrêter d’utiliser la version compromise sur le champ. De même, avant d’acheter un nouvel appareil connecté, consultez  son processus de mise à jour. Assurez-vous qu’il est simple et direct et qu’il vous avertit lorsqu’une nouvelle mise à jour est disponible. 
     
  5. Divisez votre réseau domestique. Il peut être avantageux de diviser un réseau domestique en deux. Pour une sécurité numérique optimale, le FBI recommande aux foyers de placer les appareils comportant des données sensibles (comme un ordinateur portable ou un smartphone) sur un réseau différent de celui où se trouvent les appareils domestiques intelligents. Grâce à cette configuration, un hacker ne pourrait pas accéder directement à un ordinateur portable personnel s’il parvenait à pirater un appareil domestique. Ce réseau peut également servir de réseau secondaire pour les invités, protégeant ainsi les appareils sensibles contre tout problème de sécurité résultant de leur comportement de navigation à risque.   
     
  6. Pensez aux logiciels de cybersécurité. De nos jours, chacun est responsable de sa propre sécurité. Pour avoir l’esprit tranquille, vous pouvez demander du renfort. Envisagez d’installer un produit de sécurité numérique qui évalue les appareils connectés de votre réseau et vous signale les anomalies. L’Inspecteur Wi-Fi, qui fait partie d’Avast Antivirus Gratuit et de Premium Security, s’exécute en local sur l’ordinateur personnel de l’utilisateur. Il analyse le sous-réseau local et détecte les appareils qui acceptent des informations d’identification faibles ou qui présentent des vulnérabilités exploitables à distance. Le cas échéant, il alerte l’utilisateur à propos des problèmes de sécurité rencontrés. 
     
  7. Effacez les données personnelles de vos anciens appareils de sécurité de maison intelligente avant d’en disposer. Si vous décidez de vous débarrasser de votre ancien produit de sécurité de maison intelligente, veillez à effacer toutes les données et informations personnelles qu’il contient, supprimez votre compte si vous n’en avez plus besoin et rétablissez les paramètres d’usine de l’appareil. De même, veillez à supprimer l’appareil de vos comptes en ligne, réseaux ou applications auxquels vous l’avez lié.

 

Articles liés