Actualités de la sécurité

L'expérience d'Avast sur les réseaux Wi-Fi publics trompe les participants du Mobile World Congress

Kevin Martin, 8 mars 2016

Des chercheurs d'Avast Mobile Security se sont installés à l'aéroport de Barcelone et ont attendu pour voir qui s'y connecterait.

Le choix de cet emplacement était en lui même déjà assez intéressant, mais il s'agissait alors du week-end d'arrivée pour les participants au Mobile World Congress, « l'événement le plus réputé et le plus influent dans le monde du mobile », ce qui rendait l'expérience d'autant plus amusante !  On pourrait penser qu'avec un groupe aussi averti, les résultats seraient plutôt mitigés, mais lisez la suite !

Des milliers d'utilisateurs de smartphones ont fait fi de toute prudence et se sont connecté à l'un des faux points d'accès Wi-Fi d'Avast, risquant ainsi d'être espionnés ou piratés par des cybercriminels.

Comment s'est déroulée l'expérience de l'aéroport de Barcelone ?

Les chercheurs d'Avast ont configuré des réseaux Wi-Fi à côté du stand d'enregistrement au Mobile World Congress à l'aéroport de Barcelone. Les noms des réseaux Wi-Fi étaient « Starbucks », « Airport_Free_Wifi_AENA » et « MWC Free WiFi », des noms de Wi-Fi (SSID) courants ou semblant avoir été mis en place pour les visiteurs du congrès.

En seulement 4 heures, Avast a recueilli plus de 8 millions de paquets de données et a appris les informations suivantes sur les visiteurs du Mobile World Congress :

  • 50,1 % utilisaient un appareil Apple, 43,4 % un appareil Android et 6,5 % un appareil Windows Phone
  • 61,7 % ont recherché des informations sur Google ou consulté leurs e-mails sur Gmail
  • 14,9 % ont visité Yahoo
  • 2 % ont visité Spotify
  • 52,3 % disposait de l'application Facebook, 2,4 % de l'application Twitter
  • Avast a pu voir l'identité de 63,5 % des appareils et des utilisateurs

« Beaucoup de personnes savent que naviguer sur un Wi-Fi ouvert n'est pas sécurisé. Cependant, un certain nombre de ces mêmes personnes ne sont pas conscient du fait que leur appareil peut se connecter automatiquement à un réseau Wi-Fi si les paramètres ne sont pas définis correctement, » a déclaré Gagan Singh, président du mobile chez Avast.

« La plupart des visiteurs du Mobile World Congress venant de l'étranger, il n'est pas surprenant de voir que beaucoup ont choisi de se connecter à des Wi-Fi gratuits pour faire des économies, plutôt que d'utiliser des services de données en itinérance. Dans ce cas, il faut utiliser un service VPN qui rend les données anonymes lors d'une connexion à des zones d'accès sans fil publiques pour être certain de disposer d'une connexion sécurisée. »

Protégez-vous chez vous ou à l'étranger

Le VPN Avast SecureLine pour Android, disponible sur Google Play et dans l'Apple App Store pour les appareils iOS, chiffre les connexions sur les Wi-Fi publics non sécurisés et permet aux utilisateurs de naviguer de façon anonyme. L'application permet également aux utilisateurs de choisir le lieu du serveur auquel ils se connectent, leur permettant ainsi d'accéder depuis leur pays de résidence à des contenus qui pourraient autrement faire l'objet de restrictions géographiques.

Jouez au pirate informatique au stand Avast au MWC16

Les visiteurs du MWC16 peuvent se mettre dans la peau d'un pirate informatique et voir les données visibles sur un réseau Wi-Fi non chiffré.  Visitez Avast dans le Hall 8.1 (App Planet), stand nº H65.

 

Merci d’utiliser Avast Antivirus et de nous recommander à vos amis et votre famille. Pour toutes les dernières nouvelles, n’oubliez pas de nous suivre sur FacebookTwitter et Google+.