Guide de sécurité de Pokémon Go dans le monde réel

Deborah Salmi, 27 juillet 2016

Pokémon Go risquent aussi bien de petits bobos que de tomber d'une falaise. Ce guide vous rappellera les enjeux d'un déplacement dans le monde réel.

Le jeu de réalité augmentée Pokémon Go a déferlé sur les États-Unis et continue maintenant son voyage à travers le monde. La société s'est habituée à ce que les gens soient en permanence absorbés par leur téléphone, mais Pokémon Go porte la dépendance à des niveaux inconnus à ce jour.

Découvrez dans ce guide comment rester en sécurité lorsque vous parcourez la ville à la recherche de monstres de poche.

Attendez-vous à de petits bobos 

Le facteur de différenciation principal de ce jeu numérique est qu'il se déroule réellement à l'extérieur. Puisqu'on est en été dans la plus grande partie du monde des chasseurs de Pokémon, ne faites pas l'impasse sur la crème solaire avant de passer des heures dehors. Comme tout ce soleil vous fera probablement transpirer, n'oubliez pas d'emporter une bouteille d'eau.

Soyez conscient de votre environnement

Vous devez savoir où vous êtes, parce que vous pouvez être sûr que l'application le sait parfaitement. Pour pouvoir jouer, Pokémon Go doit connaître vos données de localisation, votre adresse e-mail et disposer de l'accès à votre appareil photo. La popularité de ce jeu est telle qu'elle va motiver la découverte de vulnérabilités à exploiter par des personnes mal intentionnées. Pour le moment, cependant, le danger réside davantage dans le monde réel que numérique.

Des joueurs dans le Missouri, l'état de New York et le Maryland se sont fait dérober leur téléphone portable alors qu'ils étaient distraits par le jeu. Dans le cas du Missouri, des voleurs techniquement compétents ont attiré leur victime en installant un Pokéstop, un emplacement où les joueurs peuvent récupérer plus rapidement des éléments et des passages au niveau supérieur, afin de lui tendre une embuscade.

Le bureau du shérif du comté de Goochland en Virginie a demandé aux joueurs de Pokémon Go de se tenir à l'écart des propriétés privées. Les chasseurs de monstres ont pénétré dans des entreprises, des églises et des bâtiments administratifs à toutes heures de la nuit, alors que ces lieux étaient fermés au public. « Ces actions sont considérées comme des violations de propriété et font courir un risque inutile aux personnes et aux officiers de police, » pouvait-on lire sur la page Facebook du service du shérif.

Levez les yeux de temps en temps

Des hordes de joueurs marchent pendant des kilomètres à la recherche de Pikachu et de Grodoudou, qui semblent proches sur l'écran numérique. Quittez le monde augmenté pour regarder le monde réel de temps en temps, afin de ne pas tomber d'une falaise, comme deux hommes en Californie.

Ne soyez pas surpris par ce que vous pouvez trouver durant vos périples. Des cadavres ont déjà été découverts, et ce ne sont pas toujours du genre affiché ci-dessous.

Faites preuve de bon sens

Certains lieux ne sont tout simplement pas appropriés pour y chasser un personnage de dessin animé. Ce n'est pas parce qu'il y a un PokéStop devant le Musée de l'Holocauste ou du mémorial d'Auschwitz-Birkenau que vous avez besoin d'y aller. C'est un manque de respect. Autres lieux de la vie réelle à éviter : les salons funéraires, les enterrements et les veillées funèbres.

Deux personnes ont été arrêtées pour avoir franchi une barrière au zoo de Toledo dans l'Ohio. Franchement.

Les services d'urgence ont eu leur part de « dresseurs » importuns. Les pompiers de Los Angeles ont demandé que les joueurs n'appellent pas le 911 ou ne « gênent pas le fonctionnement des casernes » lorsqu'ils chassent leur proie.

Pokémon ou conduire, il faut choisir

Qui aurait pu prédire qu'on regretterait le bon vieux temps où l'on écrivait des SMS en conduisant ? Pokémon a presque fait sa première victime lorsqu'un homme de 28 ans, au volant, a vu un monstre rare dans son téléphone et n'a pas pu résister à l'envie de jouer. Le conducteur en a perdu le contrôle de son véhicule et s'est écrasé contre un arbre.

Les personnes astucieuses de Lifehacker ont créé un PokéBike. Il vous permet de vous déplacer plus rapidement et aide à faire éclore les œufs de Pokémon. Leur conseil avisé : « N'oubliez pas de vraiment vous arrêter lorsque vous utilisez votre téléphone. Lorsque vous roulez, n'essayez pas d'attraper des Pokémons, de récupérer des éléments dans des PokéStops ou d'effectuer des combats dans les arènes. Vous chuterez à coup sûr et vous vous blesserez ou vous blesserez quelqu'un d'autre. »

Faites attention aux applications avides d'autorisations

Adam Reeve, expert d'une société de sécurité dans les outils d'analyse, a créé un certain émoi lorsqu'il a révélé que le compte joueur de Pokémon Go disposait d'un accès complet à votre compte Google. Pour jouer, vous devez disposer d'un compte, et il n'existe que deux façons d'en créer un. Il est possible d'utiliser un compte existant du site pokemon.com, qui a suspendu l'enregistrement d'un nouveau compte avant que je n'installe l'application il y a quelques jours, ou un compte Google.

Les utilisateurs d'iOS ne disposent d'aucune possibilité pour modifier ces autorisations. Il est seulement possible de révoquer l'ensemble de l'accès. Si vous vous êtes connecté avec votre compte Google sur votre appareil Android, vous avez accordé à Niantic l'accès à votre nom d'utilisateur et votre adresse e-mail Google.

Niantic, l'éditeur du jeu, a mis à jour l'application pour corriger les problèmes de sécurité. Si vous jouez encore avec l'application originale sur un iPhone, téléchargez la mise à jour, déconnectez-vous et reconnectez-vous. 

 

Merci d’utiliser Avast Antivirus et de nous recommander à vos amis et votre famille. Pour toutes les dernières nouvelles, n’oubliez pas de nous suivre sur FacebookTwitter et Google+.

Articles liés