Actualités de la sécurité

Instagram pour les enfants : Facebook temporise

Grace Macej 19 oct. 2021

Même si cette décision privilégie la santé mentale des adolescents, la responsabilité de Facebook vis-à-vis du bien-être de ses utilisateurs reste floue

En mars, Facebook a confirmé une rumeur selon laquelle une version d’Instagram pour les enfants de moins de 13 ans était en cours de développement avec des fonctionnalités de contrôle parental. Plus tôt dans la semaine, sous la pression des critiques et des législateurs, Facebook a annoncé avoir mis le projet en suspens afin d’« écouter les inquiétudes des parents, des experts, des législateurs et des régulateurs et leur démontrer l’intérêt et l’importance de ce projet pour les jeunes adolescents d’aujourd’hui ».

À lumière des résultats d’une recherche interne, Facebook a bien conscience que son produit Instagram a un effet toxique sur la santé mentale des adolescents et accentue les problèmes de perception du corps des adolescentes dans un cas sur trois. Pour sa propre défense, Facebook affirme : « La réalité est que ce public fréquente déjà Internet, et comme il n’existe aucune façon infaillible d’empêcher les personnes de donner une représentation trompeuse de leur âge, nous souhaitons créer des expériences qui leur sont spécialement dédiées, gérées par les parents et des tuteurs. »

La question est à envisager sous deux angles. Serait-il judicieux d’avoir une version d’Instagram pour les enfants de moins de 13 ans et un contrôle parental pour les enfants de 13 ans et plus ? Est-il de la responsabilité de Facebook de s’assurer que ses produits ne sont pas néfastes pour ses utilisateurs ? 

Peu importe la façon dont Facebook développe ses produits et comment les législateurs guident ce processus, c’est aux parents qu’il incombe d’apprendre à leurs enfants à ne pas prendre de risques sur les réseaux sociaux. Voici quelques conseils pour bien démarrer.

Conseils pour préserver la sécurité des enfants sur les réseaux sociaux

1. Établir des règles claires

Discutez de façon ouverte et continue avec vos enfants sur vos attentes en ce qui concerne leur présence sur les réseaux sociaux et l’utilisation qu’ils en font. Montrez-leur que vous leur faites confiance, mais ne leur faites pas perdre de vue que vous vous souciez des décisions qu’ils prennent.

2. Échanger sur les actualités

Parlez des conséquences néfastes des mauvaises décisions qu’ont pu prendre d’autres personnes sur Internet ou qui ont été victimes d’abus sur les réseaux sociaux. Demandez à vos enfants ce qu’ils feraient dans une telle situation.

3. Les aider à bien démarrer (en toute sécurité)

Configurez leur compte ensemble. Montrez-leur comment créer un mot de passe fort et des réponses de sécurité, choisissez un compte privé ou limité et rappelez-leur de ne jamais communiquer leur adresse physique à quiconque.

4. Donner l’exemple avec un comportement sain

Vous ne pouvez pas demander à vos enfants de limiter leur temps et leur attention sur les réseaux sociaux très addictifs si vous n’en faites pas autant. Si vous publiez du contenu malsain, ils le feront eux aussi.

5. Donner la priorité à une communication ouverte

Prenez l’habitude d’avoir des discussions ouvertes et suivies avec vos enfants sur la sécurité en ligne et hors ligne. Ainsi, en évitant de surveiller personnellement chacune de leurs publications, vous leur montrerez que vous leur faites confiance tout en étant toujours assuré qu’ils ne prennent pas de risques.

Découvrez comment parler à vos enfants du partage en ligne.