Actualités de la sécurité

Suivez-vous les politiques sur les réseaux ?

Margaux Carèje 28 mars 2022

18 % des personnes font confiance aux informations circulant sur les médias sociaux, les jeunes sont plus conscients des fake news

Seule une personne sur quatre suit des hommes politiques ou des partis sur les réseaux sociaux, et la majorité des personnes interrogées (64 %) ne considèrent pas les informations diffusées sur les médias sociaux comme crédibles (étude Avast 2021). Toutefois, 18 % considèrent qu'Instagram, Facebook et Twitter sont des sources d'information fiables. De nombreuses personnes interrogées (38 %) pensent également que les informations partagées par des connaissances via des services de messagerie tels que WhatsApp ou Telegram sont une source d'information digne de confiance pour les élections.

Les recherches menées par notre équipe d'IA montrent que plus de 17 % de tous les hyperliens publiés sur les sites de fake news renvoient directement à d'autres sites de fake news, tandis que moins de 1 % des hyperliens renvoient à des sites d'information légitimes. Ainsi, une chaîne de consommation de fake news peut rapidement se développer, ce qui peut également expliquer la radicalisation croissante de certains groupes sociaux.


Des robots en nombre sur les réseaux sociaux 

"Bot" est une abréviation du terme anglais "robot". Il s'agit de programmes informatiques qui exécutent automatiquement certaines tâches. Les robots d'opinion dans les réseaux sociaux peuvent usurper des identités humaines via de faux comptes. Les robots sociaux fonctionnent avec de simples recherches par mots clés, en scrutant Twitter ou les publications Facebook à la recherche de mots et de hashtags spécifiques. Si un bot trouve les bons mots, il passe à l'action. Avec des réponses toutes faites, il commente des posts ou tente d'impliquer d'autres utilisateurs dans une conversation fictive.

La majorité des personnes interrogées (65 %) ne savent pas ce que sont les bots sociaux et ne comprennent pas leur fonction. Les bots sociaux peuvent être un élément essentiel des fake news et de leur diffusion. "Un bot social peut communiquer de manière plus ou moins autonome dans les médias sociaux, souvent dans le but d'influencer l'opinion et le cours de la discussion des utilisateurs", explique encore Petr Somol.


 

Téléchargez Avast One Gratuitement