PME / Entreprises

Problèmes de sécurité des données dans le cloud computing

Avast Business Team, 18 avril 2020

Il existe plusieurs problèmes de sécurité des données dans le cloud computing (informatique dématérialisé) dont vous devez être conscient. Découvrez-les et apprenez à protéger vos données sur le cloud.

Problèmes de sécurité des données dans le cloud computing

Avec la multiplication des activités en ligne, de plus en plus d’informations sont enregistrées chaque jour sous forme de données. Le cloud (nuage) stocke donc plus de données que jamais auparavant (contrairement au matériel informatique). On distingue trois types de cloud : public, privé et hybride. Le cloud public est le plus courant. Les ressources (serveurs et dispositifs de stockage comme du matériel, des logiciels et leur infrastructure) y sont détenues et exploitées par des fournisseurs tiers. Le cloud privé implique des ressources exploitées par une seule organisation mais pouvant être hébergées par des tiers. Le cloud hybride offre le meilleur des deux clouds en permettant de déplacer des données entre les clouds public et privé. Cela permet à une organisation d’héberger des informations sensibles sur son cloud privé tout en stockant d’autres services sur des clouds publics.

Les logiciels de sécurité des données dans le cloud computing, comme notre antivirus pour le cloud, visent à protéger les données numériques contre toute menace susceptible de compromettre leur intégrité. Les données stockées en ligne contiennent souvent des informations confidentielles (adresses, informations de paiement, documents médicaux, etc.) pouvant intéresser les cybercriminels. Certaines mesures de sécurité permettent de contrer les cybermenaces et les vulnérabilités. Elles veillent à éviter les fuites de données personnelles qui pourraient exposer des personnes.

Les données doivent être protégées pendant leur transit. Lors de leur passage d’un réseau à un autre (réseau cellulaire, Wi-Fi ou autre), elles peuvent passer au travers du pare-feu, ce qui réduit le niveau de sécurité et de confidentialité sur le cloud. Si vous voulez acheter un logiciel de sécurité pour protéger vos informations, assurez-vous qu’il couvre bien les données en transit (c’est généralement le cas).

Quels sont les problèmes de sécurité dans le cloud computing ?

Le cloud computing pose un certain nombre de problèmes de sécurité pouvant exposer les données et les rendre plus vulnérables aux attaques. Par exemple, pendant un transit, les données sont davantage exposées car le pare-feu ne les couvre plus. De même, le cloud a été pensé pour relier plusieurs personnes, ce qui le rend plus vulnérable aux attaques, car qui dit « multi-utilisateurs » dit « multi-accès ». Et plus il y d’utilisateurs (et donc d’appareils) qui accèdent au cloud, plus le risque d’intrusion par des cybercriminels augmente.

Violations de données

Si vous ne gérez pas la sécurité des données dans le cloud, vous pouvez faire l’objet d’une fuite de données. Si votre service cloud (ou un appareil qui y est connecté) fuite, cela veut dire que quelqu’un a accédé à des données sensibles. Et s’il s’agit d’un cybercriminel, il peut les diffuser. Si les données stockées sont transférées, que ce soit par voie électronique ou physique, on considère qu’elles ont fuité. Comme le cloud ne repose pas sur du matériel, les cybercriminels peuvent divulguer les données du cloud sur Internet ou mémoriser les informations et les diffuser ensuite. Dans l’informatique dématérialisée, la fuite de données, aussi appelée attaque « low and slow » (furtive et lente), est un risque très répandu.

Les violations de données concernent le plus souvent les données personnelles de santé ou d’identification, les secrets d’entreprise et la propriété intellectuelle. Ce type d’informations requiert les plus hauts niveaux de sécurité.

Perte de données

La perte de données constitue un autre risque courant du stockage sur le cloud. Ici, les données ne sont pas volées ou divulguées mais complètement effacées. Cela peut être dû à un piratage, à un virus ou à une défaillance du système. Si les données n’ont pas été préalablement sauvegardées, cela peut poser problème et ne faire que souligner l’intérêt de sécuriser des services cloud. Toutefois, si un cybercriminel cible des données spécifiques, il peut également s’en prendre aux sauvegardes.

La perte de données peut nuire à une entreprise car certaines informations peuvent être difficiles, voire impossibles à récupérer. Essayer de les récupérer peut demander beaucoup de temps, d’argent et de ressources. S’il est parfois possible de recréer des données ou de les recopier depuis un format papier, la capacité de travail n’en reste pas moins très perturbée.

Cryptojacking

Le cryptojacking (minage de cryptomonnaie malveillant) est une menace qui se cache dans votre appareil pour utiliser ses ressources et miner des cryptomonnaies. Elle peut cibler les systèmes à sécurité défaillante : leur infrastructure cloud devient vulnérable et des attaquants peuvent prendre le contrôle de réseaux cloud pour pirater les navigateurs Web et compromettre les terminaux. Tout ceci à l’insu de l’utilisateur.

Le minage de cryptomonnaies est légal, mais comme cette activité peut utiliser beaucoup de ressources, les cybercriminels préfèrent utiliser les appareils des autres. Les victimes de cryptojacking peuvent donc constater une hausse de leur facture d’électricité, une baisse d’autonomie de leur batterie ou des processus plus lents. Le minage de cryptomonnaies (cryptomining) peut être une activité rentable, mais avant d’y arriver, vous devrez d’abord dépenser beaucoup dans les ressources que vous utilisez.

Autres aspects de la sécurité

Les lois sur la protection des données varient d’un pays à l’autre. Bien souvent, la loi stipule qu’il incombe à l’entreprise qui les stocke de les protéger. Si tel est le cas dans votre pays, vous devez prendre les mesures appropriées en matière de sécurité cloud. Cela vous permettra d’avoir l’esprit tranquille et d’être en règle.

Confiance client/utilisateur

Les entreprises sont légalement tenues de notifier toute violation de données dont elles ont pu faire l’objet. Les clients peuvent donc évaluer la fiabilité de leurs dispositifs de sécurité. Cela peut avoir un impact énorme sur la confiance et la fidélité du client. En effet, une étude a révélé que 87 % des consommateurs préféraient se détourner d’une entreprise s’ils ne croyaient pas en sa politique de données. Si vous parvenez à démontrer la sécurité de vos opérations, vous aurez plus de chances de gagner de nouveaux clients et de conserver vos clients existants.

Perte de revenus

La perte de clients a un impact direct sur les revenus d’une entreprise. La perte de revenus peut aussi résulter directement de l’attaque : versement d’une compensation aux personnes touchées par la fuite ou la perte d’informations sensibles, achat de ressources ou frais technologiques pour remédier au problème, mise à jour de la plateforme de sécurité, etc. Il peut également y avoir des frais judiciaires en cas de procès, ou le financement d’une campagne marketing pour redorer son image.

Sachant qu’en 2018, le coût moyen d’une cyberattaque s’élevait à environ 12 millions d’euros (soit environ un million de plus qu’en 2017), l’installation d’un logiciel de sécurité pourrait vous faire économiser beaucoup d’argent.

Comment protéger mes données sur le cloud ?

Un bon antivirus peut inclure diverses fonctionnalités pour la sécurité de vos données sur le cloud.

Et s’il opère en temps réel, il peut les protéger de façon permanente. Le caractère avancé et automatique des fonctionnalités d’analyse et de détection permet d’éviter les erreurs humaines tout en gagnant en temps et en exactitude. En vous alertant dès la détection d’un problème, les notifications instantanées vous permettent de réagir au plus vite. Ces caractéristiques assurent l’infaillibilité de votre protection car vous pouvez constamment tout surveiller et réagir dans les plus brefs délais.

Dans l’éventualité d’une perte de données, vous devez toutefois sauvegarder toutes les données qui figurent dans la politique de données de votre entreprise. Il peut être judicieux d’instaurer une politique d’entreprise exigeant que les employés sauvegardent leur travail (en ligne ou sur du matériel). Cela vous fera gagner du temps, de l’argent et des ressources en cas de perte de données.

Protégez-vous contre les dernières menaces de sécurité dans le cloud computing

Achetez la protection d’Avast Business pour sécuriser vos données ou faites un essai gratuit de 30 jours.