Conseils

Cyber-harcèlement : comment protéger vos enfants et vous-mêmes ?

Kevin Martin, 19 mars 2020

Définition, gravité et conseils. Le cyber-harcèlement est une réalité qui peut toucher tout un chacun.

Nous n'avons pas tous grandi avec toutes les possibilités qu'Internet offre aujourd'hui. Elles semblement de plus en plus infini à mesure que les années progressent et tout le monde ne les utilisent pas de manière bienveillante, que ce soit à destination des adultes ou des enfants.

La cyber-intimidation : qu'est-ce que c'est ?

La cyberintimidation utilise la technologie pour harceler ou intimider quelqu'un d'autre. Les intimidateurs étaient auparavant limités à des méthodes telles que l'intimidation physique, le courrier postal ou le téléphone, mais les ordinateurs, les téléphones portables, les tablettes et autres appareils mobiles offrent des moyens d'intimidation tels que le courrier électronique, la messagerie instantanée, les pages Web et les photos numériques.

Les formes de cyberintimidation peuvent varier en gravité, allant des rumeurs cruelles ou embarrassantes aux menaces, au harcèlement ou à l'espionnage. Il peut affecter n'importe quel groupe d'âge ; cependant, les adolescents et les jeunes adultes sont des victimes communes, et la cyberintimidation est un problème croissant dans les écoles.

Pourquoi est-ce un problème ?

L'anonymat relatif d'Internet est attrayant pour les intimidateurs car il renforce l'intimidation et rend le traçage de l'activité plus difficile. Certains d'entre eux trouvent également plus facile d'être plus vicieux car il n'y a pas de contact personnel. Internet et le courrier électronique peuvent également augmenter la visibilité de l'activité. Les informations ou les photos publiées en ligne ou transmises dans des e-mails de masse peuvent atteindre un public plus large plus rapidement que les méthodes plus traditionnelles, causant plus de dommages aux victimes.

Une grande quantité d'informations personnelles est disponible en ligne, de sorte que les intimidateurs peuvent être en mesure de choisir arbitrairement leurs victimes.

Comment pouvez-vous vous protéger ou protéger vos enfants ?

1. Enseignez à vos enfants de bonnes habitudes en ligneExpliquez les risques de la technologie et apprenez aux enfants comment être responsable en ligne.

Réduisez leur risque de devenir des cyberintimidateurs en définissant des directives et en surveillant leur utilisation d'Internet et d'autres médias électroniques (téléphones portables, tablettes, etc.).

2. Gardez les voies de communication ouvertesParlez régulièrement à vos enfants de leurs activités en ligne afin qu'ils se sentent à l'aise de vous dire s'ils sont victimes.

3. Surveillez les signes avant-coureursSi vous remarquez des changements dans le comportement de votre enfant, essayez d'identifier la cause le plus tôt possible. Si la cyberintimidation est impliquée, agir tôt peut limiter les dommages.

4. Limitez la disponibilité des informations personnellesLimiter le nombre de personnes qui ont accès aux coordonnées ou aux détails sur les intérêts, les habitudes ou l'emploi réduit l'exposition aux intimidateurs que vous ou votre enfant ne connaissez pas. Cela peut limiter le risque de devenir une victime et faciliter l'identification de l'intimidateur si vous ou votre enfant êtes victimisés.

5. Évitez d'aggraver la situationRépondre avec hostilité est susceptible de provoquer un intimidateur et d'aggraver la situation. Selon les circonstances, envisagez d'ignorer le problème. Souvent, les intimidateurs prospèrent grâce à la réaction de leurs victimes. D'autres options incluent des actions subtiles. Par exemple, vous pourrez peut-être bloquer les messages sur les sites de réseaux sociaux ou arrêter les e-mails indésirables en modifiant l'adresse e-mail. Si vous continuez à recevoir des messages sur la nouvelle adresse e-mail, il se peut que vous ayez des arguments en faveur d'une action en justice.

6. Documentez l'activitéGardez une trace de toute activité en ligne (courriels, pages Web, messages instantanés, etc.), y compris les dates et heures pertinentes. En plus d'archiver une version électronique, pensez à imprimer une copie.

7. Signalez la cyberintimidation aux autorités compétentesSi vous ou votre enfant êtes harcelé ou menacé, signalez l'activité. De nombreuses écoles ont mis en place des programmes de lutte contre l'intimidation, de sorte que les responsables scolaires peuvent avoir établi des politiques pour gérer les activités impliquant les élèves. Si nécessaire, contactez les forces de l'ordre locales. Les organismes chargés de l'application des lois ont des politiques différentes, mais votre service de police local est un bon point de départ.

8. Utilisez une application de control parental tel que Avast Family Space (version Android / version iPhone) qui vous permet de suivre l'activité en ligne de vos enfants, de bloquer du contenu qui vous semble inapproprié ou dangereux ainsi que de lui transmettre les bonnes habitudes en ligne.


NOUS AVONS BESOIN DE VOUS : aidez-nous à combattre les pirates informatiques en nous envoyant les e-mails et SMS frauduleux que vous recevez (transfert d'e-mails, liens suspicieux ou captures d'écran) à l'adresse signalement@avast.com

Avast est le leader mondial de la cybersécurité, protégeant des centaines de millions d’utilisateurs dans le monde entier. Protégez tous vos appareils avec notre antivirus gratuit primé.

Merci d’utiliser Avast Antivirus et de nous recommander à vos amis et votre famille. Pour toutes les dernières actualités, pensez à nous suivre sur Facebook et Twitter.

Image : Michael Morse