PME / Entreprises

Comment réussir la transition de son entreprise vers le télétravail

Jaya Baloo, 17 mars 2020

La RSSI d’Avast conseille les PME pour qu’elles basculent vers le télétravail en toute sécurité

Alors que la plupart d’entre nous sommes confinés, le monde du travail se transforme et les entreprises qui en ont la possibilité se préparent à une longue période de télétravail (home office). Pour les experts en cybersécurité, cette transition présente d’importants défis. Le directeur de Slack a relaté son propre parcours dans ce fil Twitter. Il pourrait inspirer les entreprises qui passent totalement en télétravail.

C’est la première fois que je me retrouve aux premières loges lors d’une transition chez Avast. Oui, comme Slack, nous sommes une entreprise technologique dont les collaborateurs sont répartis sur plusieurs pays et continents. Nous avons cependant dû procéder à quelques ajustements. Voici les leçons que nous avons déjà tirées de cette transition, et quelques conseils pour la vôtre.

1. Hypothèses : Vous devez raisonner comme si tous vos collaborateurs se connectaient depuis les bas-fonds d’Internet et qu’ils pouvaient accéder à des actifs importants de l’entreprise. Ils ont donc besoin d’une protection et d’outils appropriés pour faire leur travail. Peut-être seront-ils aussi tentés d’utiliser des ressources du Shadow IT (informatique fantôme) comme Dropbox ou d’autres méthodes personnelles. Ne laissez pas le confort vous trahir et anticipez des situations propres au télétravail.

2. Matériel informatique : Il ne suffit pas d’avoir un ordinateur portable pour travailler de chez soi sans problème. Sur un bureau, il y a généralement une station d’accueil (docking station), un grand clavier et plusieurs écrans. Et maintenant, vos collaborateurs doivent faire sans. Selon le cas, vous devrez peut-être mettre en place une politique leur permettant de ramener du matériel chez eux, ou d'acheter d’autres écrans et accessoires pour aller avec leur ordinateur portable.

3. Bande passante : Si la majorité des gens disposent d’une connexion Internet, celle-ci est parfois insuffisante (surtout en termes de vitesse de chargement et de temps de latence) pour faire des vidéoconférences ou s’échanger des fichiers volumineux. Faites des tests et pensez à une solution pour améliorer la bande passante sur les réseaux domestiques de vos collaborateurs. Établissez une politique pour que vos collaborateurs puissent s’occuper eux-mêmes de cet aspect. 

4. Vidéoconférence : Pour garder une équipe connectée, il faut la familiariser avec les outils de vidéoconférence (ou visioconférence). Choisissez un logiciel pour entreprises et achetez une licence professionnelle. Vérifiez que vous disposez bien de l’équipement audio (microphones et haut-parleurs) pour utiliser votre logiciel de conférence. Vous devrez peut-être acheter des accessoires supplémentaires si ceux intégrés aux ordinateurs portables ne sont pas adéquats. Sachez aussi que la vidéoconférence jouera un rôle encore plus crucial avec le développement des conférences virtuelles.

5. Bienséance et vidéoconférence : En formant vos collaborateurs aux outils de vidéoconférence, vous devez aussi leur donner quelques règles de bienséance. Elles peuvent porter sur le cadrage de la caméra, sur la tenue vestimentaire ou sur l’arrière-plan. Le logiciel Zoom propose d’ailleurs des arrière-plans virtuels pour cacher le désordre ou apporter un peu de gaieté à vos vidéoconférences. 

6. Impression et partage de fichiers : C’est une fois en télétravail que l’on réalise l’importance de ces deux tâches si courantes... qui peuvent se transformer en cauchemars de technologie et de sécurité. Votre service informatique doit bien saisir leurs enjeux et fournir des moyens pour sécuriser les données de l’entreprise dans de telles circonstances.

7. Autres outils : Intégrez une plateforme en ligne (Office 365 ou G Suite) à vos normes d’entreprise et n’essayez pas d’inventer vous-même une solution. Pensez également aux systèmes auxquels vos collaborateurs devront accéder à distance. Et assurez-vous que leur accès est sécurisé par un VPN ou autre système de chiffrement de bout en bout.

8. Conseil et support informatique : Si certains de vos collaborateurs travaillent déjà à distance, voyez s’ils peuvent faciliter la transition de leurs collègues moins expérimentés. Planifiez des moments informels pour soutenir les novices. Formez votre département informatique à gérer des situations et outils de télétravail, et à anticiper des problèmes techniques. 

Si le télétravail présente de nombreux défis, il a aussi l’avantage d’améliorer votre résilience et votre posture de sécurité globale tout en vous apportant de potentiels gains de productivité.


NOUS AVONS BESOIN DE VOUS : aidez-nous à combattre les pirates informatiques en nous envoyant les e-mails et SMS frauduleux que vous recevez (transfert d'e-mails, liens suspicieux ou captures d'écran) à l'adresse signalement@avast.com

Avast est le leader mondial de la cybersécurité, protégeant des centaines de millions d’utilisateurs dans le monde entier. Protégez tous vos appareils avec notre antivirus gratuit primé.

Merci d’utiliser Avast Antivirus et de nous recommander à vos amis et votre famille. Pour toutes les dernières actualités, pensez à nous suivre sur Facebook et Twitter.