Actualités Avast

Le PDG d'Avast préconise l'intelligence artificielle éthique à la DTX Europe

Avast Blog, 10 octobre 2019

Ondrej Vlcek et Garry Kasparov traite de l'évolution de l'intelligence artificielle à l'occasion du salon de la transformation numérique.

Des dispositifs autonomes engloutissant le Big Data et l'apprentissage automatique via l'intelligence artificielle peuvent sonner comme un cauchemar dystopique pour l'humanité. 

Ondrej Vlcek, PDG d'Avast, et Garry Kasparov, ambassadeur de la sécurité pour Avast, aborde dans un discours à l'Expo de transformation numérique à Londres, qu'en réalité, l'intelligence présente également de nombreuses possibilités pour la cybersécurité, bien qu'il y ait des défis.

ondrej« Comme pour toute nouvelle technologie, cela apportera de nouveaux défis, mais également de nouvelles chances de renforcer la sécurité des consommateurs », a déclaré Ondrej Vlcek (photo). 

Pour que les technologies des objets connectés (IoT) émergentes et l'IA derrière elles fonctionnent, elles doivent être alimentés en données volumineuses, ce qui peut mettre en péril la sécurité et la confidentialité des personnes. Au Royaume-Uni, Avast a récemment analysé plus de 400 000 réseaux domestiques et découvert que 28 % des appareils IoT présents dans ce pays sont vulnérables aux attaques.

Mais les technologies émergentes apportent également de nouvelles opportunités en matière de sécurité, a déclaré Ondrej Vlcek, notant que « Avast dispose d'un réseau de centaines de millions de capteurs qui alimentent nos données informatiques en données, ce qui nous permet de détecter les menaces plus rapidement et de mieux protéger nos utilisateurs ». 

Les industries des objets connectés et de l'intelligence artificielles évoluent, prévoie Vlcek, et la cybersécurité peut commencer à mieux organiser les appareils et les vulnérabilités. « Pour protéger les maisons intelligentes, nous devons d'abord classer les appareils. Nous ne parlons plus uniquement de PC et de smartphones, mais de milliers d'appareils différents, des ampoules électriques aux caméras de sécurité en passant par les réfrigérateurs intelligents. L'intelligence artificielle nous permet de classer automatiquement les appareils, ce qui nous aide à préparer des mécanismes de protection adéquats pour ces appareils ».

Garry Kasparov note « qu'au lieu de craindre les risques, nous devons nous concentrer sur les opportunités que ces technologies nous apporte ».

L'ancien champion du monde d'échecs, accompagnée de Galina Alperovich, chercheuse en machine learning chez Avast, a notamment proposé un débat sur l’éthique de l’intelligence artificielle dans les entreprises.

Plus tard dans la journée, le maître des échecs - qui a joué contre le célèbre ordinateur Deep Blue d’IBM dans les années 1990 - affronte 8 adversaires simultanément lors d’un match d’exposition.

La conférence Digital Transformation EXPO Europe, qui existe depuis maintenant 15 ans, réunit 300 orateurs, 260 exposants et des participants des secteurs de l'informatique, de la cybersécurité et du Big Data.