Protecting over 230 million PCs, Macs, & Mobiles – more than any other antivirus

Archive

Articles taggués ‘smartphone’
23/11/2015

Qu’arrive-t-il à votre smartphone lorsque vous le perdez ?

Les analystes en sécurité d’Avast ont réalisé une expérimentation de cinq mois : perdre intentionnellement 20 téléphones mobiles et suivre ensuite leur trace.

Plus de 3 millions de téléphones sont perdus chaque année.

 

Trois applications de sécurité ont été installées au préalable sur les téléphones en question : notre application gratuite Avast Antivol, Lookout Mobile Security et Clean Master et des informations de contact ont été mises en évidence afin qu’ils puissent être restitués. 10 téléphones ont ensuite été place à New York et 10 à San Francisco.

Les téléphones ont rapidement été trouvés, toutes les données ont été effacées et les paramètres d’usine ont été restaurés. Seule l’application Avast Antivol a survécu au grand nettoyage, juste ce dont avaient besoin nos analystes pour suivre les smartphones perdus dans leurs aventures, et quelles aventures !

Sur un bateau en direction de l’Inde ?!

Un des téléphones, laissé à Battery Park, à New York City, a pris le chemin de Bombay, en Inde. Tout d’abord, son long voyage à travers l’Océan Atlantique a laissé nos analystes perplexes, jusqu’à ce qu’ils arrivent à la conclusion que le téléphone était à bord d’un cargo. Deux mois plus tard, il réapparaissait à Bombay. En utilisant la fonction GPS de l’application, nos analystes ont pu constater les aller-retours que son nouvel utilisateur effectuait sûrement entre son domicile et son travail.

 

Mumbai map

Nos analystes peuvent suivre le déplacement des téléphones perdus.

 

Pas vraiment le genre de selfies que vous pourriez trouver sur les réseaux sociaux

Grâce à l’application Avast Antivol, nos analystes ont pu activer à distance la caméra du téléphone oublié à Central Park et ont pu prendre une photo du voleur.

Une preuve pour la police

Un autre téléphone a également été localisé à San Francisco et de nombreuses informations sur le voleur ont été collectées. Elles auraient pu servir de preuves et être utilisées dans le cadre d’un dépôt de plainte au poste de police. Le voleur a passé du temps à San Francisco, a changé d’opérateur, de carte SIM et a modifié le langage par défaut du téléphone de l’anglais à l’espagnol.

Seuls quatre téléphones ont été restitués à Avast

Quiana W. d’Harlem, à New York City a trouvé le téléphone sur un banc. Elle a perdu le sien il y a quelques mois et savait très bien quels désagréments cela pouvait engendrer. Elle déclare : « Je sais ce que l’on peut ressentir lorsqu’on perd une chose à laquelle on tient, que ce soit un porte-monnaie ou un téléphone, je voulais donc le restituer à son propriétaire. »

Michael D. a trouvé un des téléphones dans des toilettes publiques à San Francisco et a décidé de le restituer à son propriétaire. Il déclare : « Je ne prends pas les choses qui ne m’appartiennent pas. »

« Plus de 3 millions de téléphones sont perdus chaque année » affirme Gagan Singh, président du département mobile chez Avast. « Heureusement, avec Avast Antivol, les utilisateurs peuvent retrouver leur téléphone perdu ou effacer leurs données à distance afin que les voleurs ne puissent pas y avoir accès. »

Protégez votre smartphone avec Avast Antivol

Avast Antivol vous offre une solution fiable et efficace pour retrouver votre téléphone perdu. Téléchargez gratuitement cette application sur Google Play.

 

Merci d’utiliser Avast Antivirus et de nous recommander à vos amis et votre famille. Pour toutes les dernières nouvelles, n’oubliez pas de nous suivre sur FacebookTwitter et Google+.

17/09/2014

Les malwares mobiles atteignent le million d’échantillons, rendant leur menace plus dangereuse que jamais.

Auteur : Ondrej Vlcek, Directeur des Opérations à AVAST Software

Le nombre d’échantillons de malwares mobiles dans notre base de données a exponentiellement augmenté ces dernières années. Il est passé de 100 000 en 2011 à un million aujourd’hui. Encore récents, ces malwares sont généralement dotés d’une structure simple mais deviennent de plus en plus perfectionnés au fil du temps, leur but étant d’atteindre un plus grand nombre de victimes.

Les auteurs des premiers malwares informatiques agissaient depuis leur garage, ceux des malwares mobiles depuis leur bureau.

Les malwares mobiles rencontrent un développement similaire à celui des malwares informatiques à leurs débuts à une différence près que les premiers malwares informatiques étaient créés par des amateurs et sont lentement devenus rentables durant ces dix dernières années. Les malwares mobiles quant à eux, même avec leur structure simple, sont devenus rentables dès leur création. En effet, contrairement à ce que l’on pourrait croire, les données stockées sur nos smartphones et nos tablettes sont en général beaucoup plus sensibles que celles stockées sur nos ordinateurs. Les hackeurs en profitent donc pour nous dépouiller de nos biens en s’emparant de nos informations personnelles et bancaires.

Les malwares mobiles agissent à partir de plusieurs sources. Ils se cachent dans les applications téléchargées les utilisateurs et les dirigent vers des contenus infectés. Les créateurs de malwares mobiles profitent également des bugs dans les systèmes d’exploitation mobiles, les applications populaires ou les systèmes de paiement mobiles. En 2013, 60 à 70% des malwares envoyaient des sms surtaxés à l’insu des utilisateurs. Les méthodes des auteurs de malwares mobiles évoluent donc et deviennent de plus en plus perfectionnées, au fur et à mesure que l’industrie réagit et met tout en œuvre pour les contrer.

Les malwares mobiles nouvelle génération.

Des malwares plus élaborés, comme les ransomwares (rançongiciels) et les spywares sont en augmentation. Ils prennent lentement contrôle des appareils mobiles et le nombre de leurs victimes ne cesse de s’accroître, Google ayant récemment estimé le nombre d’utilisateurs d’Android à un milliard. Par exemple, un cryptolocker, jusqu’ici uniquement rencontré sur nos ordinateurs a récemment pris en otage plusieurs appareils Android, prétendant chiffrer leurs fichiers jusqu’à ce que l’utilisateur paie la rançon demandée. Les spywares mobiles, quant à eux, sont capables d’accéder aux informations personnelles des utilisateurs et de les utiliser ensuite pour pirater leurs comptes et usurper leur identité.

Les utilisateurs doivent comprendre à quel point leur smartphone est précieux, pas seulement l’objet en lui-même, mais aussi les données qu’il contient. 

Les menaces mobiles augmentent et atteindront probablement l’ampleur de celles des malwares informatiques en 2018. Cependant, bien que plus d’un milliard de nouveaux smartphones aient été distribués l’année dernière, seul un pourcentage minime d’entre eux est actuellement protégé par un programme antivirus.

Nous devons agir tous ensemble afin de rendre l’utilisation des appareils mobiles plus sûre, que ce soit l’industrie de la sécurité mobile, les magasins d’applications, les opérateurs téléphoniques ou les utilisateurs. C’est pourquoi, Avast met tout en œuvre pour protéger ses utilisateurs en améliorant ses solutions de sécurité aussi bien gratuites que payantes.

En conclusion, il revient aux utilisateurs de protéger leurs appareils et leurs données avec des programmes de sécurité. Il est important qu’ils comprennent que de nouvelles menaces sont créées chaque jour afin de s’emparer de leurs informations personnelles ou de leurs détails bancaires. C’est pourquoi, il est indispensable de protéger son smartphone ou sa tablette contre les cybercriminels, de la même manière que nous protégeons nos ordinateurs, où sont majoritairement installés des antivirus.

 

Mobile Malware inforgraph July 2014 (4)1

 

Merci d’utiliser Avast Antivirus et de nous recommander à vos amis et votre famille. Pour toutes les dernières nouvelles, n’oubliez pas de nous suivre sur FacebookTwitter et Google+.

 

 

 

Comments off